Pas de­mi­racle, mais...

Mal­gré l’éli­mi­na­tion, le match d’hier soir pour­rait bien ser­vir de ré­fé­rence dans la sai­son du Ra­cing

Monaco-Matin - - Sports - PHI­LIPPE HERBET pher­bet@ni­ce­ma­tin.fr

Avoir brû­lé un cierge à Sainte-Mar­gue­rite n’au­ra donc ser­vi à rien. On rê­vait que les Can­noises nous re­fassent le coup de mars 2012, quand leurs aî­nées - les Rav­va, Cen­to­ni et autres An­to­ni­je­vic - avaient à l’époque réus­si l’ex­ploit in­sen­sé de se qua­li­fier pour le Fi­nal four aux dé­tri­ments du Va­kif­bank Is­tan­bul (après avoir sau­vé pas moins de 6 balles de match puis rem­por­té le gol­den set). Il n’en a rien été… Dès les pre­miers échanges, et mal­gré quelques fautes au ser­vice, les de­moi­selles du Pa­lais avaient pour­tant don­né l’im­pres­sion d’être plu­tôt dans un bon soir. D’être en­me­su­re­de­pou­voir crâ­ne­ment jouer leur chance. Ap­pa­rais­sant comme trans­cen­dées par ce sur­plus de dé­ter­mi­na­tion qui per­met bien sou­vent de ren­ver­ser des mon­tagnes. Mais en se mon­trant éga­le­ment, sur le plan du jeu, aus­si so­lides à la ré­cep­tion qu’ef­fi­caces au fi­let. Mieux, après que les Ita­liennes eurent at­teint le pre­mier temps mort tech­nique avec un lé­ger avan­tage (8-6), elles en­quillaient, grâce au duo Ko­do­la-Di­mi­tro­va, une sé­rie qui, pour la pre­mière fois de la par­tie, leur per­met­tait de pas­ser de­vant au ta­bleau d’af­fi­chage (10-8). Un signe ? On put réel­le­ment le croire, tant les Tran­sal­pines, à cet ins­tant pré­cis, n’en­me­naient pas large. Ces der­nières eurent même à pui­ser dans leurs res­sources pour évi­ter le nau­frage.

Re­mar­quables Can­noises !

Las, à 19-14, Klos­ter et ses co­pines re­pre­naient contact avec leurs vieux dé­mons, af­fi­chant no­tam­ment un trop­plein de fé­bri­li­té. Et of­frant du même coup à leurs ri­vales l’oc­ca­sion de se re­lan­cer. Ce qu’elles firent, et sans se faire prier du reste, pour au bout du compte, mais dans la dou­leur, s’ad­ju­ger le gain de la pre­mière manche. Pla­cées alors dos au mur, après avoir grillé l’unique jo­ker à leur dis­po­si­tion­dans l’op­tique de la qua­li­fi­ca­tion (elles de­vaient s’im­po­ser hier soir 3-0 ou 3-1 et rem­por­ter le gol­den set), les filles en­traî­nées par Laurent Tillie au­raient en­suite pu som­brer corps et âme. A tout le moins, mar­quer le coup psy­cho­lo­gi­que­ment. Mais il n’en fut rien ! Re­mar­quables d’ab­né­ga­tion et ex­trê­me­ment sé­rieuses dans l’ap­pli­ca­tion des consignes, elles re­pre­naient même l’ini­tia­tive dans la 2e manche. Mais gâ­chaient en­suite la ba­ga­telle de... 5 bal-

les de set. Rédhi­bi­toire à ce ni­veau. Mo­dène se sai­sis­sait de l’au­baine pour, à nouveau, ra­fler la mise, et au pas­sage, dé­fi­ni­ti­ve­ment va­li­der son ti­cket pour la suite de cette Ligue des cham­pions. Le reste, évi­dem­ment, ne rem­pli­ra que la co­lonne anec­dotes, même si, dans un ul­time ba­roud d’hon­neur, Klos­ter et ses co­pines condam­naient leurs hôtes à res­ter sur le ta­ra­flex bien plus long­temps qu’elles ne l’au­raient sou­hai­té. Voi­là donc le Ra­cing éli­mi­né

avant même la phase de poules (une pre­mière !), mais néan­moins tou­jours en vie sur la scène eu­ro­péenne, puisque dé­sor­mais re­ver­sé en CEV Cup. Com­pé­ti­tio­noù il af­fron­te­ra, en 8es de fi­nale, le vainqueur du match Bu­dow­la­ni Lodz (Po­logne)– VC Ti­rol Inns­bruck (Au­triche) ou Lu­ka Bar (Mon­té­né­gro). Un autre dé­fi, bien sûr, mais a prio­ri beau­coup moins com­pli­qué à re­le­ver pour les vice-cham­pionnes de France. A prio­ri...

Laurent Tillie (en­traî­neur du Ra­cing) : «Onya­cru­lors­des­deux­pre­miers­sets. Mais on acom­mis deux ou trois­pe­tites er­reurs­lour­des­de­con­sé­quences,par­faute d’ex­pé­rience et par manque de lu­ci­di­té. C’est dom­mage parce qu’on avrai­ment bien­joué,àl’ex­cep­tio­né­vi­dem­ment­dece qua­trième set com­plè­te­ment anec­do­tique.»

(Pho­to Gilles Tra­ver­so)

Le Ra­cing (en bleu) au­ra tout don­né. Mais ça n’a pas suf­fi pour faire tom­ber les Ita­liennes de Mo­dène.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.