« Trieste » et gai à la fois.

Monaco-Matin - - Détente - PH. D.

Au Pe­docìn, plage po­pu­laire de Trieste, hommes et femmes sont sé­pa­rés par un mur de bé­ton. Bien­heu­reux dans l’entre- soi, cha­cun amène sa vie avec lui et nour­rit ce lieu unique et pit­to­resque.

En sé­lec­tion of­fi­cielle à Cannes, L’Ultima Spiaggia est bien plus qu’un simple do­cu­men­taire sur cette éton­nante plage de Trieste, où hommes et femmes se baignent en­core sé­pa­rés par un­mur. Les deux réa­li­sa­teurs n’uti­lisent au­cune des res­sources clas­siques du do­cu­men­taire et se contentent de (bien) pla­cer leur ca­mé­ra pour sai­sir des ins­tants de vie, en se mê­lant aux ha­bi­tués, la plu­part âgés, de la plage. À tra­vers leurs conver­sa­tions, leurs ma­nies et leurs jeux, cap­tés sur deux mois de sai­son d’été, c’est un monde fi- nis­sant qui se des­sine. Il y est ques­tion, en fi­li­grane, de tra­di­tions, de mixi­té so­ciale, d’im­mi­gra­tion (le bal­let des fer­ries en pro­ve­nance des pays de l’est, rythme les jour­nées), de vieillis­se­ment et de mort. C’est tri(e)ste et gai à la fois, mé­lan­co­lique et plein de vie, comme une co­mé­die ita­lienne de la grande époque. A voir.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.