« La­pi­dée » : le théâtre des Muses en­ga­gé

Monaco-Matin - - Monaco -

Le théâtre des Muses pro­gramme, à par­tir de mer­cre­di  no­vembre et jus­qu’au  dé­cembre, une pièce qu’An­théa So­gno veut dé­fendre de tout son être. La­pi­dée… « C’est l’un des spec­tacles les plus forts que j’ai pu voir dans ma vie. Il faut que vous ve­niez tous par­ta­ger avec nous cet im­mense coup de foudre, je vous le de­mande avec toute la convic­tion de mon coeur. »

La pièce ra­conte l’his­toire de deux jeunes mé­de­cins, Aneke (hol­lan­daise) et Ab­dul (yé­mé­nite) qui se ma­rient et dé­cident d’al­ler vivre au Yémen. Les pre­mières an­nées sont ra­dieuses. Après la nais­sance de deux filles, Aneke dé­cide de se consa­crer à son mé­tier et de ne plus avoir d’en­fant. Mais la pres­sion de sa belle-mère et du vil­lage de­vient telle qu’Ab­dul pris entre deux cul­tu­res, ne re­cu­le­ra de­vant rien pour sau­ver son hon­neur vis-àvis de sa culture d’ori­gine, et se lan­ce­ra dans un fu­neste des­sein qui mè­ne­ra sa femme à la la­pi­da­tion. « La­pi­dée » fait le pro­cès d’une cou­tume bar­bare tou­jours en pra­tique dans bon nombre de pays au nom de la re­li­gion: la la­pi­da­tion. Vé­ri­table théâtre en­ga­gé, cette pièce in­ter­roge sur le poids des tra­di­tions et sur ces femmes qui sont ré­duites à l’état d’ob­jet.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.