De Cor­doue à Pé­kin,   bornes de gé­né­ro­si­té

Pour ré­no­ver une école au Con­go, Ma­non et Jaime, un couple franco-es­pa­gnol, vont tra­ver­ser 14 pays sur leur vé­lo. Ils fai­saient es­cale, hier, à Men­ton sans sa­voir de quoi le len­de­main se­ra fait...

Monaco-Matin - - Menton - THI­BAUT PA­RAT tpa­rat@ni­ce­ma­tin.fr Es­pagne, France, Ita­lie, Slo­vé­nie, Croa­tie, Bos­nie, Ser­bie, Rou­ma­nie, Ukraine, Rus­sie, Ka­za­khs­tan, Ouz­bé­kis­tan, Kir­ghi­zis­tan et Chine.

Sur leurs vé­los, Ma­non Go­dot et Jaime Gar­cia ont tout du couple ba­rou­deur. Lui tchatche avec un ac­cent es­pa­gnol char­meur. Elle, la Nor­man­ded’ori­gine au sou­rire spon­ta­né, vous cause de voyages comme « une fa­çon de vivre ». Leurs mon­tures d’acier trim­ballent cha­cun trente ki­los de ba­gages. À l’avant, une carte rou­tière, ou­til in­dis­pen­sable pour s’orien­ter du­rant leur long voyage à tra­vers qua­torze pays ( 1). Et c’es­tà Men­ton­qu’ils ont fait es­cale, hier après-mi­di. Les traits ti­rés. Les jambes en­gour­dies par 2785 ki­lo­mètres d’as­phalte ava­lés de­puis le 18 sep­tembre, au dé­part de Cor­doue (Es­pagne). À peine 20 % de ce road-trip, mo­ti­vé par un des­sein hu­ma­ni­taire. « Nous ral­lions Pé­kin en Chine ! Ce­la équi­vaut à peu près à 14000 ki­lo­mètres, jauge à la loupe Ma­non, tout juste la tren­taine et ju­riste en­droit de l’homme. On le fait pour Los Ami­gos de Ou­zal, une as­so­cia­tion es­pa­gnole qui tra­vaille sur l’édu­ca­tion au Ca­me­roun, au Con­go ou en­core en Bo­li- vie. » C’est pour un pe­tit vil­lage congo­lais, Bu­ka­vu au bord du lac Ki­vu, que les deux tour­te­reaux pé­da­le­ront jus­qu’en dé­cembre 2017. « Avec cette as­so­cia­tion, on sait où l’ar­gent va, jure Jaime, pro­fes­seur d’EPS et de plon­gée. Là, c’est pour la ré­no­va­tion de l’école du vil­lage, pour l’ins­tant toute dé­la­brée et plus du tout en état. » Et à voir leur ton as­su­ré, l’aventure n’a rien d’un casse- pipe même si le len­de­main n’est ja­mais vrai­ment écrit à l’avance. Il faut dire que ces deux-là en ont dans la be­sace. En Amé­rique La­tine, le stop était mon­naie cou­rante pour sillon­ner le conti­nent. En Asie, ils avaient op­té pour la mo­to. « Notre bud­get, c’est 20 eu­ros par jour pour nous deux, lo­ge­ment et nour­ri­ture com­pris… », confien­tils. Se li­mi­ter à l’es­sen­tiel, aux be­soins vi­taux, voi­là leur ligne de conduite. Et quand ils ne pra­tiquent pas le cam­ping sau­vage, les deux cy­clistes peuvent tou­jours comp­ter sur l’ex­trême gé­né­ro­si­té des au­toch­tones qu’ils ren­contrent à tra­vers des routes, fi­na­le­ment pas si hos­tiles. Sou­vent une main ten­due. Une porte ou­verte. Une douche chaude, en guise de ca­deau. « Un jour, un homme nous a dit : ‘J’ha­bite à Fron­ti­gnan, à telle adresse. Les clés sont ca­chées ici, pre­nez-les’ On est res­tés deux jours chez lui, se sou­vient Ma­non, in­fi­ni­ment re­con­nais­sante. Ça re­donne foi en le genre hu­main. » Alors oui, ce pé­riple est loin d’être une par­tie de plai­sir. Il y a les im­pon­dé­rables. Les cre­vai­sons, dé­jà deux de­puis le dé­but. Ou les ca­prices de Dame Na­ture. « Après Mar­seille, on a rou­lé deux jours sous la pluie. On était trem­pés! » Mais fi­na­le­ment, leur peur bleue ce n’est ni le froid po­laire qu’ils risquent de su­bir au coeur des Bal­kans, ni l’in­sta­bi­li­té géo­po­li­tique de cer­tains pays. « Ce sont les bles­sures! Un pé­pin pour­rait nous faire aban­don­ner ce voyage ex­cep­tion­nel. » Et ça, Ma­non et Jaime ne s’en re­met­tront ja­mais. Le couple veut po­ser, coûte que coûte, le pied sur le sol chi­nois, quit­teà­prendre le temps né­ces­saire. Il est d’ailleurs dé­jà l’heure de re­par­tir de la ci­té des ci­trons. Àquelques ki­lo­mètres de là, c’est un nou­veau pays qui s’offre à eux. Tou­jours avec cette in­con­nue du len­de­main. « On ne sait pas en­core où on va dor­mir ce soir », concèdent-ils, tout en s’éloi­gnant sur le bord de mer. Di­rec­tion la fron­tière.

(Pho­to Mi­chaël Alé­si)

Pe­tite halte sur le par­vis du­mu­sée Coc­teau, avant de re­prendre la route, di­rec­tion la fron­tière ita­lienne.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.