At­ten­tat dé­joué : la­po­lice et un parc d’at­trac­tion vi­sés?

Les in­ves­ti­ga­tions en cours, après les ar­res­ta­tions à Stras­bourg et Mar­seille, montrent que des lieux étaient en­vi­sa­gés, sans qu’une cible pré­cise ne soit for­mel­le­ment éta­blie

Monaco-Matin - - France -

Undes qua­tre­sus­pects ar­rê­tés le week-end der­nieràS­tras­bour­ga re­con­nu, hier, qu’un pro­jet d’at­taque était en pré­pa­ra­tion. Par­mi les cibles po­ten­tielles, l’homme a ci­té deux sièges de ser­vices de la po­lice, dont l’un ap­pa­rais­sait dé­jà­dans les élé­ments ex­ploi­tés par les en­quê­teurs comme l’ont ré­vé­lé iTELE et BFMTV. Les in­ves­ti­ga­tions étaient tou­jours en­cours, hier soir, sur le ma­té­riel in­for­ma­tique et té­lé­pho­nique sai­si chez les sus­pects ar­rê­tés à Stras­bourg, des­hommes âgés de 35à37ans, de na­tio­na­li­té fran­çaise et in­con­nus des ser­vices de ren­sei­gne­ment.

Des armes et de la pro­pa­gande

Leur garde à vue à la Di­rec­tion gé­né­rale de la sé­cu­ri­té in­té­rieure (DGSI) se pour­sui­vait, ain­si que cel­led’un cin­quième sus­pect ar­rê­té à Mar­seille. Se­lon la source proche de l’en­quête, des re­cherches Se­lon iTELE et de BFMTV, par­mi les lieux vi­sés fi­gurent le  quai desOr­fè­vresàPa­ris la DGSI à Le­val­lois ain­si qu’un parc d’at­trac­tions fran­ci­lien.

sur In­ter­net sont ap­pa­rues dans l’un des ap­pa­reils sai­sis et laissent sup­po­ser la re­cherche de­cibles : par­mi les sites en­vi­sa­gés, fi­gure un parc d’at­trac­tion. Deux des

hommes ar­rê­tés à Stras­bourg sont soup­çon­nés d’avoir ga­gné la Sy­rie en 2015 en pas­sant par Chypre, avant de re­ve­nir en Eu­rope. Les in­ves­ti­ga­tions se sont

ac­cé­lé­rées le 14 no­vembre quand la DGSI a re­çu un ren­sei­gne­ment lais­sant sup­po­ser un pas­sage à l’acte im­mi­nent. Deux armes de poing, un pis­to­let au­to­ma­tique, un pis­to­let-mi­trailleur ain­si que de la pro­pa­gande dji­ha­diste ont été trou­vés lors des per­qui­si­tions.

Dix- sept at­taques en­raillées

Le mi­nis­trede l’In­té­rieurBer­nard Cazeneuve avait évo­qué lun­di un « nou­vel at­ten­tat dé­joué » , as­su­rant que ces in­ter­pel­la­tions avaient « per­mis de mettre en échec une ac­tion terroriste en­vi­sa­gée de longue date » en France, frap­pée de­puis près de deux ans par une vague sans pré­cé­dent d’at­taques dji­ha­distes. Se­lon lui, 17 at­ten­tats ont été « dé­joués » de­puis le dé­but de l’an­née, dont, a pré­ci­sé hier Ma­nuel Valls, une dou­zaine de­puis juillet. Les garde à vue des cinq sus­pects, qui ont dé­mar­ré di­manche, peuvent du­rer 96 heures, voire être pro­lon­gées en­co­re­deux fois de 24 heures en cas de me­nace d’at­ten­tat im­mi­nent ou pour les né­ces­si­tés de la co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale.

(Pho­to ar­chives AFP)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.