Le Pa­ris-SG vire en tête

Le Pa­ris SG, dé­jà qua­li­fié pour les 8e de fi­nale, tout comme Ar­se­nal, a été te­nu en échec par le club an­glais (2-2), mais reste en bal­lot­tage fa­vo­rable pour ter­mi­ner à la tête du groupe A

Monaco-Matin - - Sports -

Le Pa­ris SG a fi­na­le­ment te­nu le choc contre Ar­se­nal : la­pre­miè­re­place de son groupe est à sa por­tée après son match nul à Londres (2-2). La pre­mière place se joue­ra donc à dis­tance lors de la der­nière jour­née le6dé­cembre. Pa­ris, àé­ga­li­té de points avec Ar­se­nal (11 pts), est en bal­lot­tage fa­vo­rable : s’il bat le Lu­do­go­rets Raz­grad au Parc des Princes, elle ne pour­ra plus lui échap­per. Dans le même temps, les Lon­do­niens se ren­dront à Bâle. Ni Bul­gares, ni Suisses ne se­ront des proies fa­ciles : les deux clubs sont à la lutte pour la troi­sième place, sy­no­nyme d’Eu­ro­pa League. Le PSG, qui dé­si­rait af­fir­mer ses vi­sées eu­ro­péennes à l’oc­ca­sionde cette confron- La joie des Pa­ri­siens, au­teurs d’un gros match à l’Emi­rates.

ta­tion en­tream­bi­tieux, peut souf­fler un peu, tel­le­ment il est pas­sé près de re­tour­ner à ses études. A l’Emi­rates Sta­dium, il a pris une le­çon de réa­lisme - un seul tir ca­dré pour Ar­se­nal - mais a tou­te­fois mon­tré de belles qua­li­tés men­tales pour dé­cro­cher le match nul. Pa­ris est tout de­mê­me­pas­sé près de la dés­illu­sion. Car si Ar­se­nal, un peu à la­pei­ne­de­puis quelques matches, n’a pas par­ti­cu­liè­re­ment bien joué, un pe­nal­ty d’Oli­vier Gi­roud sui­vi d’un but contre son camp de Mar­co Ver­rat­ti ont

failli suf­fire à ren­ver­ser le PSG. Il faut dire que, dès mar­di, le voyage à Londres avait mal com­men­cé pour les Pa­ri­siens avec la mésa­ven­ture de Serge Au­rier, pri­vé de vi­sa par les au­to­ri­tés bri­tan­niques.

Ma­tui­di ai­lier gauche

Puis pour ce match ca­pi­tal, l’équipe vic­to­rieuse s’as­su­rant­presque le sta­tut de tête de sé­rie lors du ti­rage au sort des hui­tiè­mesde fi­nale, l’en­traî­neurU­nai Eme­rya­dû se pas­ser de l’ai­lier An­gel Di

Ma­ria. La gauche de l’at­taque était alors confiée à Blaise Ma­tui­di. Et ça sou­riait aux Pa­ri­siens. Thia­goMot­ta ser­vait ma­gni­fi­que­ment Ma­tui­di dans la pro­fon­deur, le mi­lieu fran­çais glis­sait un centre par­fait pour Ca­va­ni qui se je­tait comme il pou­vait pour ra­battre le bal­lon et ou­vrir le score (18). Comme lors de leur match nul heu­reux contreMan­ches­ter Uni­ted­sa­me­di (1-1), les joueurs d’Ar­se­nal lais­saient l’es­sen­tiel de la pos­ses­sion à leurs ad­ver­saires et man­quaient fran­che­ment d’ins­pi­ra­tion quand ils en hé­ri­taient. Le PSG, lui, jouait crâ­ne­ment sa chance, es­sayant d’in­sis­ter sur le­sailes avec­no­tam­ment un Ma­tui­di à l’aise. Mais sur­tout, les Pa­ri­siens réus­sis­saient à an­ni­hi­ler le jeu ra­pide et flui­dedes «Gun­ners», grâce no­tam­ment au tra­vail de Kry­cho­wiak et Thia­go Mot­ta. Du coup, Me­sut Özil, le maître à jouer de l’équipe d’Ar­sène Wen­ger, ne tou­chait pas beau­coup de bal­lons. À vrai dire, l’Al­le­mand ne s’est­mis en va­leur qu’une fois. Mais ce fut ma­gique. Sur un bal­lon ré­cu­pé­ré par Gi­roud, le cham­pion du monde fein­tait le tir et ajus­tait une ma­gni­fique passe pour Alexis San­chez. Le Chi­lien cro­che­tait Kry­cho­wiak, mais le Po­lo­nais le dés­équi­li­brait dans la sur­face. Les es­prits s’échauf­faient un peu, mais Gi­roud gar­dait son calme et se char­geait de trans­for­mer le pe­nal­ty (45+1) pour ren­trer aux ves­tiaires avec de l’es­poir. La deuxième pé­riode re­par­tait sur un rythme éle­vé. En­fin digne d’un match en­tredeux grandes équipes. Et puis le PSG se ti­rait une balle dans le pied. Ar­se­nal at­ta­quait, et sur un bal­lon mal ren­voyé par la dé­fense pa­ri­sienne, Aa­ron Ram­sey en­voyait un tir qui ri­co­chait sur­plu­sieurs Pa­ri­siens, avant d’être­dé­vié dans son but par Ver­rat­ti (59). Après quelques mi­nutes d’in­cer­ti­tude, le PSG re­par­tait à l’at­taque. Et ça fi­nis­sait par payer, quand Lu­cas pla­çait sa tête hors de por­tée­deDa­vid Os­pi­na (77). Ca­va­ni au­rait même pu of­frir de quoi do­rer le bla­so­neu­ro­péen des Pa­ri­siens, mais l’Uru­guayen man­quait com­plè­te­ment son duel avec le gar­dien co­lom­bien (79).

(Pho­to AFP)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.