À l’aise, Ab­bring

Monaco-Matin - - Sports -

Sur le bord des routes sur­chauf­fées et sur­peu­plées du 62e Rallye du Var, de­puis ven­dre­di, c’est le su­jet de conver­sa­tion nu­mé­ro 1. Du col de Ba­baou à Notre-Dame des Anges, aux quatre coins du mas­sif des Maures, il suf­fit de tendre l’oreille. « Dis donc, t’es au cou­rant? Cette se­maine, Ogier a es­sayé la Toyo­ta en Es­pagne et la Ford au pays de Galles. Tu penses qu’il va si­gner où, toi? » Loin des yeux, près du coeur... Pour les spec­ta­teurs de la grande fi­nale maxi­moise, ma­ni­fes­te­ment, l’ave­nir du Ga­pen­çais cham­pion du monde puis­sance 4 en quête d’un vo­lant per­for­mant sus­cite beau­coup plus d’in­ter­ro­ga­tions que l’is­sue im­mi­nente du duel Fillon-Jup­pé. Sté­phane Le­febvre, lui, ne se pose pas de ques­tion, en prin­cipe, car son ave­nir est tout tra­cé. Sauf contre­temps im­pro­bable - ou contrordre tar­dif -, dans moins de huit se­maines, l’es­poir nor­diste fraî­che­ment pro­mu pi­lote of­fi­ciel Ci­troën Ra­cing au top ni­veau bap­ti­se­ra la C3 WRC mil­lé­sime 2017 sur la scè­ne­ma­jus­cule du Rallye Monte-Car­lo.

Le­febvre, claque au Ca­na­del

En at­ten­dant, ce­lui-cia­man­qué l’oc­ca­sion en or d’épin­gler le « Var » à son ta­bleau de chasse. Pa­ta­tras! Alors qu’on la croyait par­tie pour un ca­va­lier seul en tête, la DS3 WRC du lea­der ré­tro­gra­dait d’abord en 3e po­si­tion, car­dan cas­sé dans l’ES 6. Puis quit­tait dé­fi­ni­ti­ve­ment la scène, roue avant droite brin­que­ba­lante après une vio­lente claque au som­met du Ca­na­del (ES 7) sous les yeux d’un pu­blic mé­du­sé. Pas de quoi faire le plein de confiance es­comp­té en­vue des pro­chaines échéances ma­jus­cules... Fer­tile en­re­bon­dis­se­ments, le jour le­plus long au­ra éga­le­ment dou­ché les es­poirs de po­dium du Gras­sois Franck Lions (Ford Fies­ta WRC), ex­cellent 4e en fin de ma­ti­née : mau­vais choix de pneus, longue es­ca­pade dans le dé­cor, dif­fé­ren­tiel hors ser­vice ! Même voi- ture, même dés­illu­sion pour Da­vid Sa­la­non, le te­nant du tro­phée va­rois qui tombe de haut, par­ti à la faute en soirée entre Pi­gnans et Gri­maud (ES 10).

Pa­niz­zi dans le top  De­le­cour en panne

Du cô­té des an­ciens « frères en­ne­mis », en­core au coude à coude hier matin, Gilles Pa­niz­zi (Peu­geot 208 R5) a pris le large. « Les pe­tits pro­blèmes qui me dé­ran­geaient en dé­but de course sont ré­so­lus, donc on fait les mêmes temps que les co­pains » , confie le re­ve­nant azu­réen dé­sor­mais bien ins­tal­lé­dans le top 5 (4e), tan­dis que Fran­çois De­le­cour (Ford Es­cort Cos­worth), vic­time de pan- nes à ré­pé­ti­tion, a dû dé­po­ser les armes. La lutte fi­nale? Elle pren­dra la forme d’un duel entre les meilleurs sprin­teurs de la ca­té­go­rie R5. Ke­vin Ab­bring contreYoann Bo­na­to. Hyun­dai i20 contre DS3. Très à l’aise de­puis le dé­part, le Néer­lan­dais, nan­ti d’une marge de 16’’5, sau­rat- il ré­sis­ter à l’as­saut de l’Isé­rois vain­queur du Rallye Mont Blanc-Mor­zine il y a trois mois? Chaud de­vant!

Après les sor­ties de route de Sté­phane Le­febvre et Da­vid Sa­la­non, c’est la Hyun­dai i R du Néer­lan­dais Ke­vin Ab­bring qui trône en tête. Suite et fin des hos­ti­li­tés ce matin...

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.