Si­da : hom­mages en des­sins

Hier, huit cour­te­pointes géantes ont été dé­ployées pour rendre hom­mage aux per­sonnes em­por­tées par le VIH

Monaco-Matin - - La Une -

Joël, 30 ans. Thier­ry, 33. Mar­tine, 52. Ch­ris­tian, 33. Marc, 47… » L’at­mo­sphère s’alour­dit à chaque nom égre­né dans la salle de con­fé­rence du Mu­sée océa­no­gra­phique. Le nom des­per­sonnes af­fi­liéesà Fight Aids Mo­na­co (FAM) qui, ces der­nières an­nées, ont été em­por­tées par le si­da. L’émo­tion­monte en­co­red’un cran quand on en­tend qu’un pe­tit gar­çon de 7 ans, Ariel, a fait par­tie des vic­times. Et d’un cran en­core, à l’énon­cé de la dis­pa­ri­tion, cette an­née, de Mas­sa­ga, 77 ans, la doyenne de Fight Aids Mo­na­co. « Une toute pe­tite bonne femme mais une grande dame » , comme la qua­li­fie la prin­cesse Sté­pha­nie, la pré­si­dente de l’as­so­cia­tion de lutte contre le si­da ( lire notre in­ter­view ci-des­sous).

« Un mo­ment fort »

Hier, dans cette grande salle où sont réu­nis, au­tour de la prin­cesse, les bé­né­voles, les per­ma­nents et les af­fi­liés de FAM, le conseiller­mi­nistre de la San­té Sté­phane Va­lé­ri et quelques élus, tous por­tant l’écharpe rouge, sym­bole de la lutte contre le VIH, l’heure est au re­cueille­ment. Au­sou­ve­nir de tous ceux que la ma­la­die a em­por­tés. Pour leur rendre hom­mage, bé­né­voles et af­fi­liés ont dé­ployés les huit cour­te­pointes réa­li­sées de- puis 2011 en mé­moire des 72 vic­times de la ma­la­die, toutes ayant un lien avec l’as­so­cia­tion mo­né­gasque. Sur ces tis­sus de la taille d’un lin­ceul ras­sem­blés en huit cour­te­pointes de 4 mètres sur 4, ont été réa­li­sés des des­sins en mé­moire des per­sonnes em­por­tées par la ma­la­die, par les bé­né­voles et les af­fi­liés. Des des­sins com­plé­tés d’un pré­nom et de deux dates: la nais­sance et de dé­cès. « C’est un mo­ment fort dans la vie de l’as­so­cia­tion, ex­plique Her­vé Aes­ch­bach, le co­or­don­na­teur de Fight Aids Mo­na­co. D’abord­pour la pré­pa­ra­tion des cour­te­pointes, où bé­né­voles et af­fi­liés s’em­ploient pour des­si­ner, coudre, as­sem­bler. Il y a beau­coup d’heures de tra­vail, au cours des­quelles tous parlent des per­sonnes qu’ils ho­norent. Et puis au­jourd’hui, la pré­sen­ta­tion des cour­te­pointes au pu­blic est le se- cond temps fort. » Quelques-unes de ces oeuvres de 16 m2, aus­si naïves que tou­chantes, se­ront ex­po­sées au Mi­nis­tère d’État, au Con­seil na­tio­nal ou en­core au Ly­cée tech­nique et hô­te­lier. Enat­ten­dant d’êtreà­nou­veau dé­ployées l’an pro­chain, pour la 7e édi­tionde cette cé­ré­mo­nie or­ga­ni­sée à quelques jours de la jour­née mon­diale de lutte contre le si­da, le 1er dé­cembre.

Huit cour­te­pointes ont été dé­ployées hier dans la salle de confé­rences du Mu­sée océa­no­gra­phique.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.