Un Fes­ti­val des jar­dins au prin­temps pro­chain

Monaco-Matin - - Côte D’azur - A.L.

La­grai­neaé­té se­mée. La nais­sance du Fes­ti­val des jar­dins de la Côte d’Azur a été of­fi­cia­li­sée ré­cem­ment au con­seil dé­par­te­men­tal. Du 1er avril au 1er mai 2017 Nice, Cannes, Men­ton, Grasse et An­tibes ac­cueille­ront dix jar­dins éphé­mères, dont les em­pla­ce­ments doivent en­core être dé­ter­mi­nés. Au­tour de ces jar­dins, se­ra mis en place tout un pro­gramme d’évé­ne­ments – dont des concerts ou bien en­core des ate­liers pra­tiques – ain­si que des par­cours à tra­vers les jar­dins pri­vés et pu­blics des mu­ni­ci­pa­li­tés concer­nées. La ma­ni­fes­ta­tion, ins­crite dans le cadre d’un pro­jet eu­ro­péen de va­lo­ri­sa­tion des jar­dins, est née dans l’idée de « lan­cer la sai­son tou­ris­tique et de par­ler de laCôte d’Azur au­tre­ment, de­ma­nière po­si­tive » , ex­plique So­phie Ro­chez, co­or­di­na­trice du fes­ti­val au con­seil dé­par­te­men­tal.

Des plantes du monde en­tier

Le fes­ti­val a donc pour ob­jec­tif de « faire dé­cou­vrir ou re­dé­cou­vrir aux gens les jar­dins de la Côte d’Azur » , pour­suit la char­gée de mis­sion. D’au­tant que la French Ri­vie­ra « aune tra­di­tion du jar­din pri­vé » , rap­pelle Jean Mus, pré­sident d’un ju­ryd’ar­chi­tectes-pay­sa­gistes eu­ro­péens qui ont re­te­nu les 10 jar­dins éphé­mères par­mi 25 can­di­da­tures. « Ici, le cli­mat et les sols per­mettent un mé­tis­sage des plantes du monde en­tier. Des vé­gé­taux spé­ci­fiques à cette ré­gion peuvent co­ha­bi­ter avec des es­pèces in­di­gènes » . De quoi lais­ser li­bre­cours à l’ex­pres­sion des can­di­dats qui ont dû tra­vailler au­tour de la thé­ma­tique « L’éveil des sens ». La mise au vert, une idée qui re­fleu­rit dans les villes. « Les tou­ristes viennent dé­jà beau­coup dans les parcs et les jar­dins. De plus, il y a des mou­ve­ments de mode, avec les jar­dins po­ta­gers, les murs vé­gé­taux… Il y a un be­soin de re­trou­ver des gestes et des at­ti­tudes qu’on avait per­dues, souffle Jean Mus. Ça fait tel­le­ment du bien d’al­ler se pro­me­ner dans un parc, d’y en­tendre les oi­seaux… C’est ex­tra­or­di­nai­re­ment lié au bie­nêtre ».

(Pho­to J.S.G.A.)

Les élus des com­munes qui ac­cueille­ront un jar­din éphé­mère se sont re­trou­vés lors de la pré­sen­ta­tion of­fi­cielle de ce fes­ti­val au con­seil dé­par­te­men­tal. Qu’est-ce qu’un maî­tre­res­tau­ra­teur?

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.