> Les atouts du sec­teur

Monaco-Matin - - L’immobilier - Mé­lis­sa Ma­ri / SOPRESS

Du port de la Ma­ri­na Baie des Anges à la li­sière de Nice, en re­mon­tant vers l’ar­rière-pays, le bas­sin de Cagnes-sur-Mer pro­fite de dif­fé­rents es­paces de vie. À Ville­neuve-Lou­bet, le vil­lage dres­sé sur la col­line re­joint une ville nou­velle éten­due jus­qu’à la Mé­di­ter­ra­née. Dans le vieux centre, fa­çades co­lo­rées cô­toient ar­chi­tec­tures mé­dié­vales. Plus bas, on pro­fite du Parc de Vau­gre­nier, un pou­mon vert au coeur des ci­tés bal­néaires. À Cagnes, tra­di­tion et mo­der­ni­té se mé­langent. Du dé­cor his­to­rique des hau­teurs, on s’échappe vers la ville basse, plus dy­na­mique. Ville des ar­tistes (Cé­zanne, Re­noir), et des pê­cheurs, ni­chés au port du Cros de Cagnes, elle est un re­paire idéal pour les ama­teurs d’arts, de sports nau­tiques et hip­piques (Hip­po­drome de la Côte d’Azur). En al­lant vers Saint-Laurent-du-Var, on entre dans la zone ur­baine, pro­fi­tant de l’aé­ro­port et d’un grand pôle com­mer­cial. C’est aus­si un vieux vil­lage, qui se dé­couvre au fil des ba­lades dans les ruelles pa­vées, ou sur la pro­me­nade des Flots Bleus. En pas­sant par la nou­velle zone de Po­ly­gone Ri­vie­ra, on ac­cède aux vil­lages de l’ar­rière-pays : la Colle-sur-Loup, blot­tie dans la na­ture pro­ven­çale, avec son pas­sé mé­dié­val, ses pe­tites bou­tiques et la fraî­cheur des es­paces na­tu­rels aux abords du Loup. Puis, Vence et Saint-Paul-de Vence, ci­tés his­to­riques et ar­tis­tiques, qui vivent au rythme de nom­breux évè­ne­ments, tout au long de l’an­née.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.