Le blues des fonc­tion­naires

Ils étaient dans la rue hier pour dé­non­cer des condi­tions de tra­vail tou­jours plus dif­fi­ciles

Monaco-Matin - - Côte D’azur - YANN DELANOË

Plu­sieurs ras­sem­ble­ments de fonc­tion­naires ont eu lieu hier dans le dé­par­te­ment, dont un sur la place Mas­sé­na à Nice, cen­sé ras­sem­bler l’en­semble des pro­fes­sions du sec­teur pu­blic. Dans la ca­pi­tale azu­réenne, une pe­tite cen­taine de per­sonnes était au ren­dez-vous, dans le cadre d’un ap­pel na­tio­nal de la CGT, du syn­di­cat au­to­nome FAFP, de la FSU, et de So­li­daires. Un pré­avis de grève avait été dé­po­sé. Plu­sieurs crèches étaient fer­mées, et le fonc­tion­ne­ment de cer­taines écoles et de cer­tains ser­vices pu­blics était per­tur­bé. Au coeurdes re­ven­di­ca­tions, « Le vote du bud­get vient d’avoir lieu à l’As­sem­blée na­tio­nale… La po­li­tique gou­ver­ne­men­tale est claire: des postes se­ront en­core sup­pri­més dans la fonc­tion pu­blique d’État, af­firme Ro­nan La­pierre du col­lec­tif CGT de la fonc­tion pu­blique 06. De plus, on es­ti­meà10% la­perte de pou­voir d’achat des fonc­tion­naires de­puis le gel des Sur la place Mas­sé­na hier, un stand de sen­si­bi­li­sa­tion aux dif­fi­cul­tés des fonc­tion­naires...

sa­laires de 2010, et ce mal­gré les der­nières re­va­lo­ri­sa­tions, très faibles. » Il conti­nue à énu­mé­rer « l’al­lon­ge­ment des car­rières » , mais aussi « des me­sures in­suf­fi­santes en ce qui concerne les 30 % de pré­caires dans la fonc­tion pu­blique. » Des constats « d’au­tant plus in­quié­tants dans cette conjoncture, à la fin

des pri­maires de la droite et du centre » (lire ci-contre). Plus loin, Chris­tel Ar­tu­sio et Marie-Paule Ver­net, toutes deux se­cré­taires gé­né­rales du syn­di­cat au­to­nome FAFP de Saint-Laurent-du-Var, ren­ché­rissent: « Nous sommes moins payées que dans le pri­vé… On note en­vi­ron 6 % de sa­laire en moins, alors que

dans le même temps, on exige de nous chaque fois plus… » Et Laurent Can­ta­rel­la, se­cré­taire gé­né­ral ad­joint du syn­di­cat FAFP 06, de ré­su­mer: « L’aus­té­ri­té bud­gé­taire nous étouffe. Il faut tou­jours pro­duire plus, avec moins de res­sources hu­maines… Et l’ave­nir nous offre peu d’es­poir… » « On nous de­mande dé­jà beau­coup d’ef­forts. Même si nous avons un manque de moyens, il faut as­su­rer. C’est une obli­ga­tion. Par­mi d’autres, le do­maine du so­cial est mal­me­né, alors qu’il n’a ja­mais été aussi sol­li­ci­té... Jus­qu’où irons-nous? »

(Pho­tos Frantz Bou­ton et Y. D.)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.