La si­tua­tion de­vient « ef­frayante » àA­lep-Est

Monaco-Matin - - Monde -

L’ ONU s’alar­mait, hier, de la si­tua­tion « ef­frayante » à Alep- Est, où des mil­liers de ci­vils fuient les com­bats et les bom­bar­de­ments au fur et à me­sure de l’avan­cée des forces du ré­gime sy­rien face à des re­belles aux abois. Alors que le ré­gime de Ba­char al-As­sad semble proche de sa plus grande vic­toire de­puis le dé­but du conflit en 2011, une réunion ur­gente du Con­seil de sé­cu­ri­té de l’ONU ré­cla­mée par Pa­ris doit se te­nir bien­tôt à New York, se­lon des di­plo­mates. L’ar­mée sy­rienne et les mi­lices qui la sou­tiennent se sont em­pa­rées de plus de 30 % du ter­ri­toire re­belle ces trois der­niers jours dans la deuxième ville du pays, prin­ci­pal en­jeu du conflit qui a fait plus de 300 000 morts en plus de cinq ans.

10 000 ha­bi­tants ont re­joint Alep- Ouest

Cette avan­cée ra­pide a pro­vo­qué la fuite d’Alep-Est, aux mains des re­belles, de près de 20 000 per­sonnes ces der­nières 48 heures, a an­non­cé le Co­mi­té in­ter­na­tio­nal de la Croix-Rouge (CICR), par­lant d’ « es­ti­ma­tions » . Cet exode se pour­sui­vait hier, se­lon l’Ob­ser­va­toire sy­rien des droits de l’Homme (OSDH), qui a fait état de com­bats dans plu­sieurs quar­tiers. Dix ci­vils ont été tués par un bom­bar­de­ment dans l’un d’entre eux. L’ONU a af­fir­mé que 10 000 ha­bi­tants ont re­joint Alep-Ouest, contrô­lé par le ré­gime, tan­dis que 4000 à 6000 ont trou­vé re­fuge dans un quar­tier nord aux mains des forces kurdes. Des mil­liers d’autres fa­milles fuient vers les quar­tiers mé­ri­dio­naux d’Alep- Est tou­jours contrô­lés par les re­belles. Mais ils sont par­fois obli­gés de dor­mir dans la rue, af­fron­tant le froid et la faim.

(Pho­to EPA/MAXPPP)

Des mil­liers de fa­milles fuient vers les quar­tiers mé­ri­dio­naux d’Alep- Est tou­jours contrô­lés par les re­belles.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.