Il fu­me­du­can­na­bis en pri­son:  mois de plus

Monaco-Matin - - Monaco - JEAN-MARIE FIORUCCI

Il ne s’agit pas d’une dé­non­cia­tion sour­noise de co­dé­te­nus! Mais d’une ré­pres­sion dis­ci­pli­naire somme toute lo­gique. Un jeune homme, in­car­cé­ré à la mai­sond’ar­rêt, est pas­sé en con­seil de dis­ci­pline le 24 mars 2016 pour avoir fu­mé du can­na­bis au cours de la pro­me­nade ré­gle­men­taire. Ce joint de « con­so­la­tion » pren­dra une sa­veur d’amer­tume et condui­ra le cou­pable de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel. Son ab­sence à l’au­dience n’y chan­ge­ra rien: son re­tour en pri­son pour une du­rée de six mois a été pro­non­cé. L’af­faire dé­bute dans la cour de l’éta­blis­se­ment de dé­ten­tion du Ro­cher où ce per­son­nage à la conduite étrange su­bit une peine de ré­clu­sion. C’est l’heu­rede la­ba­lade en­tre­qua­tre­murs, grilles et bar­be­lés. Tout à coup, les gar­diens flairent une odeur d’herbe. Ils ont ra­pi­de­ment des soup­çons sur un dé­te­nu. Ils font leur en­quête et dé­couvrent que le cou­pable dé­tient une ci­ga­rette de ha­schisch. Comment estce pos­sible dans ces lieux où la sur­veillance est qua­si ob­ses­sion­nelle? Grâce à une « mule ».

Four­ni par sa soeur

« En vi­sion­nant les cap­ta­tions d’images, rap­porte le pré­sident Sé­bas­tien Bian­che­ri, on cible une femme qui four­nit la drogue au pri­son­nier quand ils se ren­contrent au par­loir. Il s’agit de sa soeur. Le jour de son in­ter­pel­la­tion, non seule­ment la jeune fille re­con­naît avoir ame­né du can­na­bis à son frère, au moins à quatre re­prises, mais elle en trans­porte éga­le­ment plu­sieurs grammes dans ses poches… » En­ten­duà­son tour, le dé­te­nu confirme le­mode opé­ra­toire pour se pro­cu­rer la fa­meuse sub­stance. Ila­même es­sayé, sans suc­cès, de cor­rompre un sur­veillant. Son ca­sier ju­di­ciaire fran­çais com­porte une di­zaine de condam­na­tions de­puis 2001 avec plu­sieurs peines d’em­pri­son­ne­ment ferme. À la date de l’au­dience, le pré­ve­nu avait dé­jà quit­té la mai­son d’ar­rêt. Mais ila­pré­fé­ré fuir la Prin­ci­pau­té plu­tôt que d’être pré­sent à la­barre mal­gré la no­ti­fi­ca­tion adres­sée. Avec son es­prit car­té­sien, le pro­cu­reur Cy­rielle Colle se lan­ce­ra dans un ré­qui­si­toire mé­tho­dique et ra­tion­nel. « L’in­frac­tion est ca­rac­té­ri­sée. Les faits sont ex­trê­me­ment graves. Il s’agit d’un tra­fic de stu­pé­fiants dans la mai­son d’ar­rêt avec chan­tage et me­naces. De­vant un tel pro­fil, il faut sanc­tion­ner sé­vè­re­ment: qua­tre­mois de­pri­son ferme. » Le tri­bu­nal se­ra­plus dras­tique en­core en pro­non­çant, à l’is­sue du dé­li­bé­ré, six mois. La soeur connaî­tra-t-elle un sort si­mi­laire?

(Pho­to ar­chives Nice-Ma­tin)

Le dé­te­nu a été sur­pris en train de fu­mer un joint lors de la pro­me­nade ré­gle­men­taire.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.