Bien­ve­nue à la­marque « Cô­ted’Azur - France » !

Elle va inon­der les cam­pagnes de pro­mo­tion. Lan­cée au­jourd’hui, elle cache un mo­dèle éco­no­mique par­ti­cu­liè­re­ment in­no­vant, dé­jà uti­li­sé par Pa­ris, New York ou Am­ster­dam

Monaco-Matin - - Côte D’azur - GRÉ­GO­RY LE­CLERC gle­clerc@ni­ce­ma­tin.fr

Pré­pa­rez-vous à la voir par­tout. La marque « Cô­ted’Azur - France » va être lan­cée au­jourd’hui par le Co­mi­té ré­gio­nal du tou­risme. Nice-Ma­tin vous en dé­voile les se­crets en ex­clu­si­vi­té. Car, l’air de rien, ce lo­go, ces cou­leurs, peuvent rap­por­ter gros à la Côte d’Azur, et pas seule­ment sur le plan fi­nan­cier (lire ci-des­sous). La Ville de Pa­ris, ou Am­ster­dam avec son « I am­ster­dam », ont bien com­pris l’in­té­rêt de sanc­tua­ri­ser leur nom. Car « Côte d’Azur - France » est dé­sor­mais dé­po­séàl’Ins­ti­tut­na­tio­nal de la pro­prié­té in­tel­lec­tuelle. De qua­si-nom com­mun, l’ap­pel­la­tion créée par l’écri­vain di­jon­nais Sté­phen Lié­geard à la fin du XIXe­siècle– pour rem­pla­cer « Ri­vie­ra » – va­de­ve­nir une marque connue et re­con­nue à l’in­ter­na­tio­nal.

« Pas d’an­gli­cisme »

Le pre­mier à s’en ré­jouir est évi­dem­ment Da­vid Lis­nard, pré­sident du Co­mi­té ré­gio­nal du tou­risme et maire de Cannes. « C’est un évé­ne­ment. Je re­ven­dique le ca­rac­tère fran­çais du nom. Pas d’an­gli­cisme. Évé­ne­ment aussi car nous sommes la pre­mière marque ter­ri­to­riale à ac­co­ler “France”. Elle va contri­buer au rayon­ne­ment à l’in­ter­na­tio­nal. » Pour EricCiot­ti, dont le con­seil dé­par­te­men­tal fi­nance à 80% le Co­mi­té ré­gio­nal du tou­risme, même fier­té. « Ados­ser Côte d’Azur et France, c’est ren­for­cer notre vi­si­bi­li­té. Nous sommes, avec Pa­ris, la des­ti­na­tion in­ter­na­tio­nale fran­çaise la plus connue. Une vraie force dans la nou­velle dy­na­mi­queque nous avons plus que ja­mais l’obli­ga­tion d’im­pul­ser. » «Plus que ja­mais », car la Côte sort du ter­rible at­ten­tat du 14 juillet. Lacam­pagne «#Cô­tedA­zurNow » lan­cée à la suite de ce drame sur les ré- seaux so­ciaux, in­ci­tant les in­ter­nau­tesà­par­ta­ger leurs plus belles pho­tos, adé­jà été un vé­ri­table suc­cès qui a per­mis de lui re­don­ner des cou­leurs.

« Mettre fin au Côte d’Azur ba­shing »

Cette marque lan­cée au­jourd’hui en­tend sur­fer sur cet élan. « Nous de­vons sus­ci­ter du dé­sir, nous dis­tin­guer, dis­po­ser d’une uni­té, sou­li­gneDa­vid Lis­nard. L’idée est de créer un ca­pi­tal sym­pa­thie, de mettre fin à une cer­taine forme de Côte d’Azur ba­shing qui prend même par­fois une forme d’au­to sa­bo­tage. Je vou­drais que ce lo­go soit le sym­bole d’une ré­gion, de Hyè­resàMen­ton, por­teuse de qua­li­té d’ac­cueil. Qu’il in­suffle un sen­ti­ment d’ap­par­te­nance, de fier­té lo­cale. Nous sommes une terre fière de ses ra­cines, qui se doit d’être ac­cueillante, avec toutes les va­leurs de ci­visme que ce­la im­plique, et ou­verte sur le monde. » Au terme d’un très long pro­ces­sus, ce­nom « Côte d’Azur - France » a été va­li­dé à l’una­ni­mi­té par les par­te­naires, dont le con­seil ré­gio­nal pré­si­dé par Christian Es­tro­si, mais aussi par les so­cio­pro­fes­sion­nels fé­dé­rés au sein du co­mi­té ré­gio­nal du tou­risme. Un des ob­jec­tifs af­fi­ché est de pro­mou­voir la ré­gion à l’in­ter­na­tio­nal­pour en dé­fendre les em­plois... lo­ca­le­ment. Le tou­risme re­pré­sente en ef­fet 18 % du PIB de la Côte contre 7 % ailleurs. « Cette marque va ap­puyer les très pe­tites et moyennes en­tre­prises. Nous dis­po­sons dé­sor­maisd’une­mar­que­qui pour­ra connec­ter notre ré­gion à l’in­ter­na­tio­nal », conclut Da­vid Lis­nard. Une qua­ran­taine d’opé­ra­tions de pro­mo­tion sont dé­jà pré­vues.

(Pho­to Pa­trice La­poi­rie/avec l’ai­mable concours du Ra­dis­son Blu Cannes)

Le lo­go « Côte d’Azur - France » se­ra lan­cé au­jourd’hui à Man­de­lieu lors des  Ren­contres dé­par­te­men­tales du tou­risme.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.