Ils en­fer­maient leur fils de deux ans et le fai­saient sur­veiller... de­puis l’Al­gé­rie

Monaco-Matin - - France -

Un bé­bé­de­deux dans un « lit-cage », sans eau, dans une pièce fer­mée à clef : c’est la si­nis­tre­dé­cou­ver­te­qu’a faite à Wat­tre­los (Nord), le 26 sep­tembre der­nier, un voi­sin char­gé de ra­me­ner le frère et la soeur du pe­tit, âgés res­pec­ti­ve­ment de trois et huit ans. L’af­faire était ju­gée­mar­di. Manque de temps lié à un cu­mul d’em­plois, se sont dé­fen­dus les pa­rents, qui fai­saient sur­veiller le pe­tit der­nier... par une connais­sance de­puis l’Al­gé­rie, via le lo­gi­ciel Skype ! Les trois en­fants, qui avaient pour seule nour­ri­ture des bis­cuits et des yaourts, pré­sentent de fortes ca­ren- ces. Les deux plus pe­tits pré­sentent de forts stra­bismes ja­mais soi­gnés, l’un d’euxa­tel­le­ment su­cé son­pouce qu’il s’est dé­for­mé le pa­lais au point de ne plus pou­voir fer­mer la bouche, ce­lui âgé de troi­sans ne sait­pas en­co­re­mar­cher, et l’aî­née­dor­mait à même le sol avec une cou­ver­ture. Le cou­pleaé­té condam­néà­dix mois de pri­son avec sur­sis, et mise à l’épreu­ve­pour les souf­fran­ce­sen­du­rées par le gar­çon de deux ans. Du fait d’un dé­faut dans le dos­sier, la mal­trai­tance en­vers les deux plus âgés n’a pas été sanc­tion­née. De nou­velles pour­suites sont en­vi­sa­gées.

(Pho­to DR)

Le gar­çon­net ser­vait de souffre- dou­leur à son beau-père.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.