La liste UM dé­roule son pro­gramme

L’équipe d’Union mo­né­gasque mul­ti­plie les pro­po­si­tions dans son pro­gramme de cam­pagne. No­tam­ment dans les do­maines des fi­nances pu­bliques, où les can­di­dats prônent la pru­dence

Monaco-Matin - - La Une - CE­DRIC VERANY cve­ra­ny@mo­na­co­ma­tin.mc

Chal­len­gers mais pas out­si­ders? Par­tie pre­mière dans la course aux élec­tions na­tio­nales, la liste Union mo­né­gasque en­tend faire par­ler d’elle et battre la me­sure dans la pré-cam­pagne. « Nous sommes en vi­tesse de croi­sière », as­sure JeanLouis Grin­da, conscient de ne pas avoir le sta­tut de fa­vo­ri. Mais il veut faire vivre cette pré-cam­pagne et ini­tier les dé­bats. À l’oc­ca­sion d’un ren­dez­vous avec la presse hier après-mi­di, les membres de la liste, après avoir par­lé édu­ca­tion et jeu­nesse il y a deux se­maines, et avant d’évo­quer la qua­li­té de vie dans quelques jours, ont for­mu­lé des pro­po­si­tions dans le do­maine des fi­nances pu­bliques.

Pro­té­ger la re­traite des fonc­tion­naires

Dont un su­jet qui leur semble prio­ri­taire, la sé­cu­ri­sa­tion de la re­traite des fonc­tion­naires, en créant une caisse au­to­nome de re­traite. « On a une dette visà-vis de nos fonc­tion­naires et les fonds pour payer les re­traites ne sont fi­nan­cés nulle part. Elles coûtent 80 mil­lions d’eu­ros par an au bud­get na­tio­nal, fi­nan­cés pour moi­tié par les co­ti­sa­tions. Que faire si les fi­nances de l’État ont un pro­blème ? ques­tionne Ber­nard Pas­quier, qui pro­met : « Ce se­ra un des pi­vots de notre cam­pagne élec­to­rale. » Sur la ques­tion, re­lance Jean-Fran­çois Ro­billon, « on ne veut pas chan­ger les condi­tions de la re­traite. Notre sou­ci est de sé­cu­ri­ser la re­traite des fonc­tion­naires, pas de la ré­for­mer. » La créa­tion d’une caisse au­to­nome se­rait aus­si pour les élus, une ma­nière «de ne pas uti­li­ser le fonds de ré­serve consti­tu­tion­nel comme un bud­get bis ».

Deux ral­lie­ments

Hier, UM a aus­si an­non­cé deux ral­lie­ments à sa liste. Ce­lui d’une femme – la pre­mière de la liste – An­na­bel­la Cro­vet­to, pro­fes­sion­nelle du sec­teur im­mo­bi­lier. Et d’un spé­cia­liste du droit social en Prin­ci­pau­té, Jean Billon. « Deux ap­ports très forts dans des do­maines dif­fé­rents pour notre équipe qui ras­semble des gens qui par­tagent les mêmes idées », pro­met Jean-Louis Grin­da. En­fin, UM en­tend don­ner un coup d’ac­cé­lé­ra­teur dans l’échange en pro­po­sant des réunions pu­bliques pour dé­battre avec la po­pu­la­tion. La pre­mière se tien­dra le 26 oc­tobre, à Font­vieille.

(Pho­to Cy­ril Do­der­gny)

Au­tour du noyau dur d’UM – Jean-Louis Grin­da, Jean-Fran­çois Ro­billon et Ber­nard Pas­quier – ceux qui les ont re­joints : Jean-Charles Al­la­ve­na et Jean-Mi­chel Ra­paire, de Re­nais­sance.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.