Vin­ti­mille ré­gle­mente la vente d’al­cool

Monaco-Matin - - Grand Sud -

Trop d’épi­sodes de vio­lence dus à une consom­ma­tion d’al­cool ex­ces­sive : c’est ain­si que le maire de Vin­ti­mille a jus­ti­fié les res­tric­tions qu’il vient de dé­ci­der. En­ri­co Io­cu­la­no a, en ef­fet, si­gné un ar­rê­té pour ré­gle­men­ter la vente et la consom­ma­tion de bois­sons al­coo­li­sées. Dans cette ci­té fré­quen­tée par de nom­breux Azu­réens, la vente d’al­cool à em­por­ter se­ra dé­sor­mais in­ter­dite de 19 h 30 à 6 heures. Par ailleurs, la consom­ma­tion d’al­cool est pro­hi­bée tous les jours « dans les lieux pu­blics, les rues, les places et les es­paces pri­vés sou­mis au pas­sage pu­blic », à l’ex­cep­tion des éta­blis­se­ments sous li­cence.

Nom­breuses rixes entre per­sonnes al­coo­li­sées

En­fin, au­cune bois­son al­coo­li­sée ne peut être ser­vie entre 2 heures et 6 heures du ma­tin, sauf en dis­co­thèque. Des me­sures jus­ti­fiées par un ré­cent rap­port de po­lice poin­tant les nom­breuses rixes entre per­sonnes al­coo­li­sées ces der­niers mois dans les rues de Vin­ti­mille. Une si­tua­tion « ag­gra­vée par la pré­sence de mi­grants », même si ces der­niers « n’ont pas l’ha­bi­tude de boire pour des rai­sons cultu­relles et re­li­gieuses », pré­cise l’ar­rê­té. Pour rap­pel, la loi per­met de rap­por­ter dix litres de spi­ri­tueux, vingt litres de pro­duits in­ter­mé­diaires, 90 litres de vin et 110 litres de bière par per­sonne.

(Pho­to Franz Cha­va­roche)

Le maire de Vin­ti­mille a pris des me­sures après plu­sieurs rixes entre per­sonnes al­coo­li­sées dans les rues de la ville.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.