Concours In­gé­nieuses’2018, une Ma­ro­caine ré­com­pen­sée

La Nouvelle Tribune - - Au fil de la semaine -

Si­ham Mef­ta­hi, une étu­diante à l’École na­tio­nal su­pé­rieure d’arts et mé­tiers de Ca­sa­blan­ca, a été ré­com­pen­sée, ven­dre­di 25 mai, à Pa­ris, dans le cadre de l’opé­ra­tion In­gé­nieuses’2018 or­ga­ni­sée par la Con­fé­rence des Di­rec­teurs des Écoles Fran­çaises d’In­gé­nieurs (CDEFI) et en par­te­na­riat avec l’Agence uni­ver­si­taire de la Fran­co­pho­nie (AUF). Si­ham Mef­ta­hi a re­çu le Prix de l’Élève In­gé­nieure Magh­reb qui ré­com­pense l’en­ga­ge­ment d’une étu­diante ins­crite en for­ma­tion in­gé­nieure dans un éta­blis­se­ment membre de l’AUF en Al­gé­rie, au Ma­roc et en Tu­ni­sie et dont le par­cours re­pré­sente un exemple pour les gé­né­ra­tions mon­tantes. Elle a été ré­com­pen­sée pour son par­cours aca­dé­mique, ses am­bi­tions pro­fes­sion­nelles et son en­ga­ge­ment pour ai­der les femmes aux foyers à in­té­grer le monde de l’en­tre­pre­neu­riat. Or­ga­ni­sée de­puis 2011 par la Con­fé­rence des Di­rec­teurs des Écoles Fran­çaises d’In­gé­nieurs (CDEFI) et en par­te­na­riat avec l’Agence uni­ver­si­taire de la Fran­co­pho­nie (AUF) de­puis 2015, l’opé­ra­tion In­gé­nieuses en­cou­rage les jeunes filles à s’ins­crire en for­ma­tions d’in­gé­nieures, à lut­ter contre les sté­réo­types de genre, à s’en­ga­ger pour la pro­mo­tion de la pa­ri­té et à ré­com­pen­ser les ini­tia­tives por­tées par les écoles d’in­gé­nieurs en fa­veur de l’éga­li­té entre les femmes et les hommes. Pour sou­te­nir les femmes en si­tua­tion dif­fi­cile ayant un sa­voir-faire cu­li­naire à in­té­grer le monde de l’en­tre­pre­neu­riat, l’étu­diante a créé la start-up so­ciale Safe-Eat . La start-up re­vend les plats fait-mai­son pré­pa­rées par les femmes du ré­seau Safe-Eat pour une clien­tèle à la re­cherche d’une ali­men­ta­tion saine.

Pour les ai­der à at­teindre leurs pleins po­ten­tiels, Safe-Eat aide ces femmes à ac­cé­der au sta­tut d’au­to-en­tre­pre­neur et à ren­for­cer leur ta­lent cu­li­naire à tra­vers des for­ma­tions. «La ques­tion de la pa­ri­té de­meure une pré­oc­cu­pa­tion des so­cié­tés et la fran­co­pho­nie uni­ver­si­taire, en tant qu’opé­ra­teur glo­bal de l’En­sei­gne­ment Su­pé­rieur, doit jouer plei­ne­ment son rôle pour l’en­cou­ra­ger. À cette fin, l’AUF ac­com­pagne ses éta­blis­se­ments membres à pro­mou­voir l’éga­li­té femmes-hommes de­puis de nom­breuses an­nées en sou­te­nant des ac­tions dans le monde dont no­tam­ment le concours In­gé­nieuses», a pré­ci­sé JeanLuc Tho­lo­zan, Di­rec­teur ré­gio­nal de l’AUF au Magh­reb. Rap­pe­lons que l’Agence uni­ver­si­taire de la Fran­co­pho­nie est une as­so­cia­tion mon­diale d’uni­ver­si­tés fran­co­phones créée il y a plus de 50 ans. Elle re­groupe près de 850 éta­blis­se­ments uni­ver­si­taires sur les cinq conti­nents dans plus de cent pays. Elle a pour mis­sion de pro­mou­voir une fran­co­pho­nie uni­ver­si­taire dy­na­mique im­pli­quée dans le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et so­cial des so­cié­tés. Pour conduire ses ac­tions, l’AUF dé­ve­loppe des par­te­na­riats avec dif­fé­rentes or­ga­ni­sa­tions (UNESCO, UE, ONG, en­tre­prises du sec­teur pri­vé…).

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.