185 MDH pour le pro­jet de sto­ckage des eaux plu­viales ‘‘Hay Sa­dri’’ à Ca­sa­blan­ca

La Nouvelle Tribune - - Au fil de la semaine -

Dans le cadre de l’ap­pel d’offres international re­la­tif à la construc­tion de la galerie de sto­ckage des eaux plu­viales «Hay Sa­dri», Ly­dec, et l’Au­to­ri­té Dé­lé­gante ont or­ga­ni­sé, lun­di 10 sep­tembre, une ren­contre d’in­for­ma­tion et de sen­si­bi­li­sa­tion des en­tre­prises de tra­vaux in­té­res­sées par cette consul­ta­tion. La galerie de sto­ckage des eaux plu­viales «Hay Sa­dri» s’ins­crit dans le cadre d’un pro­jet glo­bal de pro­tec­tion de la zone Est de Ca­sa­blan­ca contre les inon­da­tions, ap­pe­lé «Sys­tème de Ren­for­ce­ment Est». Consti­tué de près de 18 km de col­lec­teurs d’un très grand dia­mètre, le sys­tème per­met­tra à terme d’éva­cuer les eaux plu­viales ex­cé­den­taires vers la mer et de pro­té­ger ain­si la zone Est contre les dé­bor­de­ments lo­ca­li­sés. Le pro­jet de la galerie de sto­ckage consiste en la réa­li­sa­tion d’un col­lec­teur construit à plus de 30 mètres de pro­fon­deur, d’une lon­gueur de près de 1,4 km et d’un dia­mètre de 4 mètres. Sa mise en oeuvre per­met­tra de lut­ter contre les inon­da­tions au ni­veau du point bas si­tué dans le quar­tier Hay Sa­dri (Ave­nue Mo­ha­med Bou­ziane). Les eaux plu­viales, qui dé­bordent dans cette zone en cas de fortes pluies, se­ront sto­ckées dans cette in­fra­struc­ture d’en­ver­gure qui au­ra une ca­pa­ci­té de 14.000 m3. La du­rée pré­vi­sion­nelle de réa­li­sa­tion de ce pro­jet est de deux ans pour un in­ves­tis­se­ment glo­bal es­ti­mé à près de 185 MDH.

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.