Car­los Ghosn dé­voile ses nou­velles am­bi­tions

La Nouvelle Tribune - - Au fil de la semaine - H.Z

In­vi­té à un pa­nel du World Po­li­cy Confé­rence, te­nu 25 au 28 no­vembre der­niers à Ra­bat, le PDG du Groupe Re­nault-Nis­san-Mit­su­bi­shi, Car­los Ghosn, a sai­si l’oc­ca­sion pour re­ve­nir sur la ge­nèse de l’usine de Mel­lou­sa. Face à un par­terre d’ex­perts in­ter­na­tio­naux, il a com­men­cé par af­fir­mer que l’in­ves­tis­se­ment de Re­nault à Tan­ger n’a ja­mais été au me­nu de la stra­té­gie opé­ra­tion­nelle du Groupe. D’après M. Ghosn, il s’agit bel et bien d’une pro­po­si­tion éma­nant du Roi Mo­ham­med VI. Et de pour­suivre dans le même sens qu’en 2002, «nous étions oc­cu­pés au sein de la di­rec­tion du Groupe par les pos­si­bi­li­tés d’aug­men­ta­tion de la ca­pa­ci­té pro­duc­tive de Re­nault. A l’époque, nous n’avions comme choix que l’usine Da­cia en Rou­ma­nie, la Slo­va­nie et la Tur­quie». Pour ce qui est de l’usine de Tan­ger, tout a com­men­cé au­tour d’une tasse de ca­fé : «Un jour, j’ai été contac­té par Driss Jet­tou, alors pre­mier mi­nistre du gou­ver­ne­ment ma­ro­cain, me pro­po­sant de se ren­con­trer pour boire un ca­fé». Lors de cette ren­contre, ra­conte M. Ghosn, M. Jet­tou va l’in­for­mer que le Roi Mo­ham­med VI suit de près ses dé­cla­ra­tions pour ce qui est de l’aug­men­ta­tion de la ca­pa­ci­té pro­duc­tive de Re­nault-Nis­san, et «vous pro­pose de ve­nir au Ma­roc pour la réa­li­sa­tion de ce pro­jet». Le Royaume était prêt à mettre à la dis­po­si­tion du Groupe tout ce qu’il fal­lait à cet ef­fet. «Au­jourd’hui, nous avons une usine à Tan­ger, la pre­mière en Afrique, qui, avec une pro­duc­tion de 340 000 voi­tures par an dont 80% sont des­ti­nés à l’ex­port, a per­mis au sec­teur de l’au­to­mo­bile de de­ve­nir le pre­mier sec­teur ex­por­ta­teur au Ma­roc». Et ce n’est pas fi­ni ! Au­jourd’hui, pré­cise Car­los Ghosn, «nous comp­tons aug­men­ter la ca­pa­ci­té de pro­duc­tion de l’usine de Tan­ger, soit 500 000 uni­tés an­nuel­le­ment, ce qui fe­ra du Ma­roc l’une des prin­ci­pales pla­te­formes du Groupe à tra­vers le monde». M. Ghosn veut pas­ser à 500 000 uni­tés/an. Pour ce faire, il a sou­li­gné que la SOMACA va dou­bler sa ca­pa­ci­té de pro­duc­tion, pré­ci­sant que l’his­toire entre Re­nault et l’usine d’Ain Se­baâ re­monte aux an­nées cin­quante : «Nous avons dé­ve­lop­pé notre ac­ti­vi­té au sein de la SOMACA au fil des an­nées, nous avons aus­si réus­si à pas­ser de 10 000 à 75 000 uni­tés pro­duites par an dans cette usine et au­jourd’hui, nous sommes en phase de dou­bler sa ca­pa­ci­té de pro­duc­tion». Pour le pa­tron de Re­nault-Nis­san-Mit­su­bi­shi, le par­te­na­riat avec le Ma­roc est un vrai suc­cès et un bon exemple de co­opé­ra­tion win-win : «Tout ce­la émane de la vo­lon­té po­li­tique du Roi du Ma­roc», a-t-il in­di­qué, no­tant que le suc­cès ne peut qu’être au ren­dez-vous quand un pays ga­ran­tit toutes les condi­tions né­ces­saires à la com­pé­ti­ti­vi­té, avec un groupe ca­pable d’in­ves­tir et créer de l’em­ploi.

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.