Le chô­mage en baisse au 3ème tri­mestre, se­lon le HCP

La Nouvelle Tribune - - Finances -

Se­lon une note du HCP, l’économie ma­ro­caine a créé 122.000 postes d’emploi entre le troi­sième tri­mestre de l’an­née 2017 et la même pé­riode de 2018, dont 4.000 en mi­lieu ru­ral. 98.000 em­plois ont été créés par les ser­vices, 19.000 par l’in­dus­trie y com­pris l’artisanat et 9.000 par l’agri­cul­ture, fo­rêt et pêche. En re­vanche le sec­teur des BTP en a per­du 4.000.

Ain­si, le nombre to­tal des chô­meurs s’est éta­bli, entre les deux pé­riodes, à 1.172.000 chô­meurs en­re­gis­trant une baisse de 64.000 per­sonnes dont 35.000 en mi­lieu ru­ral.

Le taux de chô­mage est ain­si pas­sé de 10,6% à 10% et reste éle­vé par­mi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (27,5%), les femmes (13,8%) et les di­plô­més (17,1%). D’après le HCP, près de 6 chô­meurs sur 10 (57%) sont à la re­cherche de leur pre­mier emploi, 2 sur 3 sont en si­tua­tion de chô­mage de­puis une an­née ou plus et un peu plus du quart (26,8%) se sont re­trou­vés dans cette si­tua­tion suite au li­cen­cie­ment ou à l’ar­rêt de l’ac­ti­vi­té de l’éta­blis­se­ment em­ployeur. De son cô­té, la po­pu­la­tion sou­sem­ployée s’est éta­blie au troi­sième tri­mestre de 2018 à 1.022.000 per­sonnes, pas­sant de 9,9% à 9,7% au ni­veau na­tio­nal ; de 8,3% à 8,2% en mi­lieu ur­bain et de 11,8% à 11,6% en mi­lieu ru­ral. Par­mi les 1.022.000 per­sonnes en si­tua­tion de sous emploi, 83,5% exercent un emploi ré­mu­né­ré (82,6% par­mi les hommes et 90% par­mi les femmes). Il res­sort du rap­port du HCP que l’offre d’emploi est tou­jours concen­trée dans 5 ré­gions du Royaume. En ef­fet, 72,8% de l’en­semble des ac­tifs âgés de 15 ans et plus se trouvent à Ca­sa­blan­ca-Set­tat (22,6%), Mar­ra­kech-Sa­fi (13,9%), Ra­batSa­lé-Ké­ni­tra (13,3%), Tan­gerTé­touan-Al Ho­cei­ma (11,1%) et Fès-Mek­nès (11,9%). Pa­ra­doxa­le­ment, 71,5% des chô­meurs sont concen­trés dans cinq ré­gions àa sa­voir Ca­sa­blan­ca-Set­tat qui compte 24,4% de chô­meurs, sui­vie de Ra­bat-Sa­lé-Ké­ni­tra (16,1%), de Fès-Mek­nès (10,2%), de Mar­ra­kech-Sa­fi (9,2%) et de l’Orien­tal (11,6%).

Les taux de chô­mage les plus éle­vés sont ob­ser­vés dans les ré­gions de Laayoune-Sa­kia El Ham­ra avec 19,4%, de Guel­mimOued Noun (17,3%), de l’Orien­tal (17,3%) et d’Ed­da­kh­laOued Ed­da­hab (13,1%). En re­vanche, les taux les plus bas sont en­re­gis­trés dans les ré­gions de Mar­ra­kech-Sa­fi et de Bé­ni Mel­lal-Khé­ni­fra avec res­pec­ti­ve­ment 6,8% et 4,9%. Par ailleurs, le taux de sous emploi dé­passe la moyenne na­tio­nale (9,7%) au ni­veau de Bé­ni Mel­lal-Khé­ni­fra avec 15,6%, de Tan­ger-Té­touan-Al Ho­cei­ma (15,1%), de l’Orien­tal (12,9%), et d’Ed­da­kh­la-Oued Ed­da­hab (11,5%). Les taux les plus faibles sont re­le­vés dans les ré­gions de Drâa-Ta­fi­la­let (4,4%) et Guel­mim-Oued Noun (1,1%).

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.