La Nouvelle Tribune

“Le sec­teur du lo­ge­ment né­ces­site une nou­velle vi­sion"

- South Africa News · Morocco · United Nations

La crise sa­ni­taire liée à la Co­vid-19 a pla­cé le sec­teur du lo­ge­ment au coeur des pré­oc­cu­pa­tions na­tio­nales et conti­nen­tales, a re­le­vé mar­di, la mi­nistre de l'Amé­na­ge­ment du Ter­ri­toire Na­tio­nal, de l'Ur­ba­nisme, de l'Ha­bi­tat et de la Po­li­tique de la Ville, Nouz­ha Bou­cha­reb. In­ter­ve­nant lors du sym­po­sium vir­tuel sous le thème : "La four­ni­ture de lo­ge­ments abor­dables comme stra­té­gie de re­lance éco­no­mique à l'ère CO­VID 19 en Afrique", la mi­nistre a re­le­vé que cette ren­contre vient sou­te­nir la vi­sion du Roi Mo­ham­med

VI re­la­tive au ren­for­ce­ment de la co­opé­ra­tion SudSud entre les pays afri­cains pour la pro­mo­tion du dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique du conti­nent.

"Il est né­ces­saire de ti­rer les meilleurs en­sei­gne­ments de la crise de Co­vid-19 dans le do­maine du lo­ge­ment", a af­fir­mé la res­pon­sable gou­ver­ne­men­tale, ajou­tant que cette crise sa­ni­taire fut à l'ori­gine de nou­velles exi­gences en termes d’ha­bi­tat.

"Le sec­teur du lo­ge­ment né­ces­site une ré­flexion et une nou­velle vi­sion, qui per­met­trait d’amé­lio­rer la qua­li­té et le cadre de vie

du ci­toyen", a-t-elle sou­li­gné, pour­sui­vant que cette vi­sion doit être vo­lon­ta­riste, par­ti­ci­pa­tive et par­te­na­riale, te­nant en compte les be­soins spé­ci­fiques de chaque tranche de re­ve­nus. La thé­ma­tique du lo­ge­ment est une prio­ri­té pour le Gou­ver­ne­ment ma­ro­cain, a sou­li­gné la res­pon­sable gou­ver­ne­men­tale, no­tant que chaque ci­toyen ma­ro­cain et afri­cain a droit à un lo­ge­ment dé­cent et à un mode de vie sain.

A cet égard, la Mi­nistre a af­fir­mé que la crise sa­ni­taire que connaît le Ma­roc, à l'ins­tar des autres pays du monde, a ac­cen­tué l'im­por­tance du sec­teur du lo­ge­ment et sa contri­bu­tion dans la lutte contre la pré­ca­ri­té et so­ciales.

Elle n’a pas man­qué d’abor­der les ré­per­cus­sions né­fastes de la crise de Co­vid-19 sur plu­sieurs sec­teurs d’ac­ti­vi­té, no­tam­ment ce­lui de l’ha­bi­tat, in­sis­tant sur la né­ces­si­té de pré­ser­ver les em­plois du sec­teur et d’in­té­grer le sec­teur pri­vé dans la stra­té­gie de re­lance éco­no­mique au ni­veaux na­tio­nal et con­ti­nen­tal.

Or­ga­ni­sé dans le cadre de la 39e As­sem­blée Gé­né­rale An­nuelle (AGA) de Shel­ter Afrique, qui de­vra se réu­nir jeu­di, ce sym­po­sium a connu la par­ti­ci­pa­tion de res­pon­sables gou­ver­ne­men­taux et d'ex­perts ayant dis­cu­té des prin­ci­paux as­pects re­la­tifs au po­si­tion­ne­ment les dis­pa­ri­tés de la four­ni­ture de lo­ge­ments abor­dables à grande échelle en tant que stra­té­gie clé pour per­mettre la re­lance éco­no­mique en Afrique à l'ère de CO­VID 19. Ain­si, Shel­ter Afrique juge im­pé­ra­tif en ce temps de Co­vid-19 que les gou­ver­ne­ments et les autres par­ties pre­nantes im­pli­quées dans la four­ni­ture de lo­ge­ments abor­dables et le dé­ve­lop­pe­ment ur­bain adoptent des so­lu­tions plus prag­ma­tiques, in­no­vantes et du­rables pour re­le­ver les dé­fis liés au lo­ge­ment abor­dable et à l'ur­ba­ni­sa­tion aux­quels la ré­gion est confron­tée. Par ailleurs, l’ONU-Ha­bi­tat es­time que l'im­pact du co­ro­na­vi­rus pour­rait être consi­dé­ra­ble­ment plus im­por­tant sur les ca­té­go­ries vul­né­rables, no­tam­ment les per­sonnes vi­vant dans des bi­don­villes, où la sur­po­pu­la­tion rend dif­fi­cile le res­pect des me­sures re­com­man­dées telles que la dis­tan­cia­tion so­ciale et l'au­to-iso­le­ment.

«Shel­ter Afrique», So­cié­té pour l'ha­bi­tat et le lo­ge­ment en Afrique, a pour mis­sion de mo­bi­li­ser des res­sources fi­nan­cières en fa­veur de la pro­mo­tion de l’ha­bi­tat en Afrique.

Les ac­tion­naires de «Shel­ter Afrique» com­prennent 44 pays membres (dont le Ma­roc), la Banque Afri­caine de Dé­ve­lop­pe­ment (BAD) et la So­cié­té Afri­caine de ré­as­su­rance.

 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Morocco