La Nouvelle Tribune

Le HCP constate les dé­gâts de la pan­dé­mie

- (Ex­traits de la note d con­jonc­ture du HCP) Business · Stocks & Markets · Financial Markets · Finance · United States of America · Morocco

Dans sa der­nière note de con­jonc­ture, le HCP es­time que l’éco­no­mie na­tio­nale au­rait flé­chi de 8,7% au troi­sième tri­mestre 2020, au lieu de -14,9% un tri­mestre plus tôt, sous l’ef­fet d’une contrac­tion de 9% de la va­leur ajou­tée hors agri­cul­ture et d’une baisse de 6,2% de celle de l’agri­cul­ture. Au qua­trième tri­mestre 2020, le re­pli des ac­ti­vi­tés hors agri­cul­ture s’at­té­nue­rait pour at­teindre 5,2%. Compte te­nu d’une baisse de 5,8% de la va­leur ajou­tée agri­cole, l’ac­ti­vi­té éco­no­mique ré­gres­se­rait de 5,5%, au lieu de +2,3% au qua­trième tri­mestre 2019.

Un contexte ex­té­rieur moins pé­na­li­sant au troi­sième tri­mestre 2020

Au troi­sième tri­mestre 2020, le contexte internatio­nal au­rait été moins pé­na­li­sant pour l'éco­no­mie na­tio­nale, avec la le­vée par­tielle des res­tric­tions de dé­pla­ce­ments et l'amé­lio­ra­tion pro­gres­sive de l'ac­ti­vi­té au ni­veau mon­dial. Des signes fa­vo­rables de re­prise se­raient ap­pa­rus dans les prin­ci­paux pays avan­cés, après une baisse de 12,1% de la crois­sance en zone eu­ro et de 9,1% aux Etats-Unis, au deuxième tri­mestre 2020. Por­tée par la hausse de la de­mande et la ré­ou­ver­ture des com­merces de dé­tail dans plu­sieurs pays, l'ac­ti­vi­té in­dus­trielle dans les pays avan­cés se se­rait lé­gè­re­ment amé­lio­rée, mais sans pour au­tant re­trou­ver son ni­veau d’avant crise. Au ni­veau du com­merce mon­dial, les échanges in­ter­na­tio­naux au­raient ga­gné un peu d'élan au troi­sième tri­mestre 2020. Bé­né­fi­ciant d'un lé­ger re­gain de dy­na­misme des im­por­ta­tions des prin­ci­paux par­te­naires com­mer­ciaux, la de­mande mon­diale adres­sée au Ma­roc se se­rait amé­lio­rée de 9,3% par rap­port au deuxième tri­mestre. Sa baisse en va­ria­tion an­nuelle se se­rait at­té­nuée, pour at­teindre 10,2%, après une chute de 17,9% un tri­mestre plus tôt.

Al­lé­ge­ment du dé­fi­cit com­mer­cial na­tio­nal

Au ni­veau na­tio­nal, le dé­fi­cit com­mer­cial des biens et ser­vices, en vo­lume, se se­rait al­lé­gé de 10,2% au troi­sième tri­mestre 2020. Les ex­por­ta­tions, moins pé­na­li­sées par le contexte ex­té­rieur et les me­sures sa­ni­taires res­tric­tives, au­raient bais­sé de 16,9% en va­ria­tion an­nuelle, au lieu de -28,7% un tri­mestre plus tôt. Les don­nées dis­po­nibles pour les mois de juillet et août 2020 au­raient té­moi­gné d’un re­cul moins pro­non­cé des ex­por­ta­tions des biens en va­leur. Les ex­por­ta­tions de l'au­to­mo­bile au­raient re­noué avec une crois­sance po­si­tive (+3%), ti­rées par la hausse des ventes ex­té­rieures des voi­tures de tou­risme. Les ex­por­ta­tions du sec­teur agro-ali­men­taire au­raient, pour leur part, en­re­gis­tré une hausse de 12,6%, ali­men­tées par la re­prise de la de­mande ex­té­rieure qui lui est adres­sée. Pour les ex­por­ta­tions des autres sec­teurs, leur évo­lu­tion se­rait res­tée re­la­ti­ve­ment contras­tée. Les ex­por­ta­tions de la branche ‘tex­tile et cuir’ se se­raient amé­lio­rées de 7,7%, après une baisse de 57% au deuxième tri­mestre, pro­fi­tant de la re­prise des ex­por­ta­tions de la bon­ne­te­rie, alors que celles des vê­te­ments confec­tion­nés et des chaus­sures au­raient pour­sui­vi leur baisse, avec ce­pen­dant un rythme en lé­ger re­trait. Les ex­por­ta­tions des in­dus­tries aé­ro­nau­tique et élec­tro­nique n’au­raient pas en­core re­trou­vé leur sen­tier de crois­sance po­si­tive, af­fi­chant des baisses res­pec­tives de 52,7% et 28%, en va­ria­tions an­nuelles. Celles des phos­phates et dé­ri­vés au­raient connu, quant à elles, un pro­fil heur­té, pé­na­li­sées par la baisse des ventes ex­té­rieures du phos­phate brut. En re­vanche, le vo­lume ex­por­té des en­grais se se­rait amé­lio­ré, ti­ré par la de­mande étran­gère, mais au­rait pâ­ti d'un ef­fet-prix re­la­ti­ve­ment peu fa­vo­rable. Les im­por­ta­tions de biens et ser­vices, en vo­lume, au­raient, pour leur part, conti­nué sur leur trend bais­sier au troi­sième tri­mestre 2020, mais à un rythme moins pro­non­cé qu'au tri­mestre pré­cé­dent, soit 15,4% au lieu de -25,7%. Pour les mois de juillet et août 2020, la baisse des im­por­ta­tions de biens en va­leur au­rait été im­pac­tée par le re­cul des achats de 41,5% des pro­duits éner­gé­tiques, de -13,5% des biens d'équi­pe­ment et de -18,3% des biens de consom­ma­tion (voi­tures de tou­risme, mé­di­ca­ments, vê­te­ments confec­tion­nés, chaus­sures, élec­tro­mé­na­ger). En re­vanche, les im­por­ta­tions des biens ali­men­taires se se­raient ins­crites en hausse de 17,3%, ali­men­tées par les im­por­ta­tions de blé, d'orge et de thé, alors que celles du sucre et du maïs se se­raient re­pliées.

At­té­nua­tion de la baisse de la de­mande in­té­rieure

La baisse de la de­mande in­té­rieure se se­rait lé­gè­re­ment at­té­nuée au troi­sième tri­mestre 2020. La consom­ma­tion des mé­nages au­rait flé­chi de 10,8%, en va­ria­tion an­nuelle, au lieu de -21,2% au tri­mestre pré­cé­dent. Cette évo­lu­tion se­rait, par­ti­cu­liè­re­ment, at­tri­buable à une lé­gère re­prise des dé­penses des mé­nages en biens ma­nu­fac­tu­rés, no­tam­ment d’ha­bille­ment et d’équi­pe­ment, ain­si que celles de trans­port et de res­tau­ra­tion. La consom­ma­tion des ad­mi­nis­tra­tions pu­bliques se se­rait, pour sa part, af­fer­mie de 5,9%, por­tée par la hausse des dé­penses de fonc­tion­ne­ment et des ser­vices so­ciaux. L’in­ves­tis­se­ment au­rait pour­sui­vi sa ten­dance bais­sière, sous l’ef­fet du re­pli de l’in­ves­tis­se­ment en pro­duits in­dus­triels et im­mo­bi­liers. En va­ria­tion an­nuelle, le re­pli de la for­ma­tion brute de ca­pi­tal (FBC) au­rait at­teint -17,4% au troi­sième tri­mestre 2020.

Baisse moins pro­non­cée de l’ac­ti­vi­té éco­no­mique au troi­sième tri­mestre 2020

Au troi­sième tri­mestre 2020, l’al­lè­ge­ment des me­sures de confi­ne­ment au­rait per­mis un lé­ger re­dres­se­ment de l’ac­ti­vi­té et la baisse de la crois­sance au­rait été moins pro­non­cée qu’au tri­mestre pré­cé­dent. L’éco­no­mie na­tio­nale au­rait ré­gres­sé de 8,7%, au lieu de -14,9%, au deuxième tri­mestre 2020. Cette évo­lu­tion se­rait at­tri­buable au re­pli de 9% de la va­leur ajou­tée non-agri­cole, au lieu de 15,5% un tri­mestre plus tôt.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Morocco