«Twin Peaks», ren­dez­vous dans vingt-cinq ans

Le Temps - - Images - PAR NI­CO­LAS DUFOUR t @Ni­coDu­four

◗ On l’ad­met sans peine, ti­rer une conclu­sion glo­bale du re­tour de Twin Peaks se ré­vèle im­pos­sible. Je par­cours les pro­pos de mes col­lègues: il s’agit de Da­vid Lynch, avec Mark Frost, et donc l’avis ex­haus­tif et d’au­to­ri­té re­lève du fan­tasme. Tant mieux.

Pen­dant dix-huit épi­sodes, les deux au­teurs nous ont em­me­nés dans un voyage plus trou­blant en­core que ce que l’on pou­vait ima­gi­ner. Ce n’est pas le dé­con­cer­tant ul­time cha­pitre – alors, Lau­ra ne se­rait-elle pas morte? Ou est-elle sau­vée a pos­te­rio­ri? – qui re­met­tra en cause ce constat.

Avec l’in­croyable ta­lent com­plice de l’ac­teur Kyle MacLa­chlan, Twin Peaks: The Re­turn a conden­sé les uni­vers de Da­vid Lynch, les iden­ti­tés troubles, les sub­sti­tu­tions, les mys­tères de par­tout, les couches élec­triques du réel… Et ses ob­ses­sions vi­suelles, à com­men­cer par les phares de voi­tures sur les routes fo­res­tières de l’Etat de Wa­shing­ton.

Dans ce foi­son­ne­ment, je re­tiens deux points forts. La Dame à la bûche d’abord, cette bonne mère au coeur du mystère, dont la seule image, avec son bout de bois te­nu comme un bé­bé au coin de la lampe de che­vet, porte Twin Peaks. Par sa proxi­mi­té té­lé­pho­nique avec l’ad­joint Hawk, elle a ra­me­né de l’es­prit lo­cal dans ces nou­veaux épi­sodes. Le dé­cès de l’ac­trice Ca­the­rine E. Coul­son, en 2015, confère à ces mo­ments une émo­tion par­ti­cu­lière. Cette dis­pa­ri­tion, ho­no­rée à pro­pos du per­son­nage lui-même dans un épi­sode, marque comme un re­tour du réel, dou­lou­reux et tou­chant.

Et puis, sou­ve­nons-nous de Dou­gie, c’est-à-dire le per­son­nage de l’agent Coo­per ten­dance ahu­ri, dé­cou­vrant chaque trait de la so­cié­té amé­ri­caine, in­ca­pable de par­ler au­tre­ment qu’en ré­pé­tant la fin des phrases de ses in­ter­lo­cu­teurs. Ba­ra­goui­nant et fai­sant des pe­tits des­sins, ce lé­gume in­tel­lec­tuel réus­sit à dé­jouer une im­mense es­cro­que­rie à l’as­su­rance, à sé­cu­ri­ser fi­nan­ciè­re­ment sa fa­mille et à évi­ter nombre de conflits.

Une fi­gure bien lyn­chienne, comme le souffle de Jacques Ta­ti dans les centres com­mer­ciaux des pé­ri­phé­ries amé­ri­caines. De quoi faire de Dale Coo­per le per­son­nage le plus pro­téi­forme de l’his­toire des sé­ries TV. Il y a quelques jours, Da­vid Lynch n’a pas ex­clu de re­mettre l’ou­vrage Twin Peaks sur le mé­tier. Qui sait? ■

Dans la troi­sième vie de «Twin Peaks», Kyle MacLa­chlan in­carne trois Dale Coo­per dif­fé­rents, une ga­geure.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.