Mul­ti­na­tio­nales: un contre-pro­jet «équi­li­bré»

Le Temps - - Suisse - ATS/LT

La Com­mis­sion ju­ri­dique des Etats pré­co­nise une «al­ter­na­tive équi­li­brée» à l’ini­tia­tive pour des mul­ti­na­tio­nales res­pon­sables

Une al­ter­na­tive «équi­li­brée et concrète» doit être pré­sen­tée face à l’ini­tia­tive pour des mul­ti­na­tio­nales res­pon­sables. La Com­mis­sion des affaires ju­ri­diques du Conseil des Etats sou­haite que le par­le­ment éla­bore un contre-pro­jet au ni­veau de la loi. Le contre-pro­jet in­di­rect se­ra éla­bo­ré si la com­mis­sion du Na­tio­nal donne son aval.

La coa­li­tion de l’ini­tia­tive pour des mul­ti­na­tio­nales res­pon­sables sa­lue cette dé­ci­sion, qui per­met d’ins­ti­tuer un dé­bat sé­rieux et ouvre la voie à une so­lu­tion ef­fi­cace au ni­veau par­le­men­taire. Il s’agit d’un pre­mier pas. En ef­fet, il reste à voir com­ment le contre-pro­jet se­ra con­crè­te­ment for­mu­lé ain­si que la po­si­tion de la com­mis­sion du Conseil na­tio­nal.

Dick Mar­ty, co­pré­sident du co­mi­té d’ini­tia­tive, ré­agit à cette dé­ci­sion: «La com­mis­sion ad­met qu’il faut des me­sures contrai­gnantes contre les vio­la­tions des droits hu­mains com­mises par des mul­ti­na­tio­nales do­mi­ci­liées en Suisse. Pour l’heure, la com­mis­sion a fixé les points prin­ci­paux de telles règles. Il n’est donc pas en­core clair si un contre-pro­jet in­di­rect condui­ra à une amé­lio­ra­tion ef­fec­tive de la si­tua­tion.»

Craintes pour la place éco­no­mique

L’ini­tia­tive po­pu­laire «En­tre­prises res­pon­sables – pour pro­té­ger l’être humain et l’en­vi­ron­ne­ment» veut obli­ger les so­cié­tés sises en Suisse à exa­mi­ner ré­gu­liè­re­ment les consé­quences de leur ac­ti­vi­té sur les droits de l’homme et l’en­vi­ron­ne­ment.

Pour le Conseil fé­dé­ral, l’ini­tia­tive va trop loin. Le gou­ver­ne­ment craint que cette ré­gle­men­ta­tion ne fasse du tort à la place éco­no­mique suisse: les en­tre­prises pour­raient la contour­ner en dé­pla­çant leur siège à l’étran­ger.

La mi­nistre de la Jus­tice Si­mo­net­ta Som­ma­ru­ga a lan­cé di­manche un aver­tis­se­ment sé­vère à l’in­dus­trie des ma­tières pre­mières écla­bous­sée par les Pa­ra­dise Pa­pers. «Si l’éco­no­mie ne par­vient pas à se te­nir à ses propres règles, il fau­dra des règles éta­tiques», se­lon la conseillère fé­dé­rale.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.