De nom­breux ac­quis pour les uni­ver­si­taires

Les en­sei­gnants du su­pé­rieur bé­né­fi­cie­ront dé­sor­mais de nom­breux avan­tages.

La Presse (Tunisia) - - LA UNE - A.C.

Le der­nier ac­cord si­gné le 12 mars 2018 entre le mi­nis­tère de l’En­sei­gne­ment su­pé­rieur et de la Re­cherche scien­ti­fique (Mesrs) et l’Ugtt peut être consi­dé­ré comme l’un des plus im­por­tants puis­qu’il met en oeuvre un dis­po­si­tif d’avan­tages (dont cer­tains re­montent à 2012). Le Mesrs sa­tis­fait, ain­si, une sé­rie de re­ven­di­ca­tions long­temps ré­cla­mées par les syn­di­cats. L’en­semble des points d’ac­cord entre dans le cadre de la mise en oeuvre de plu­sieurs me­sures de la ré­forme uni­ver­si­taire. En pre­mier, fi­gure le vo­let de la re­cherche scien­ti­fique. 4 dis­po­si­tions ont été adop­tées avec l’ins­tau­ra­tion d’une nou­velle prime à la pro­duc­tion scien­ti­fique. A cet ef­fet, une en­ve­loppe an­nuelle de dix mil­lions de di­nars se­ra consa­crée dès 2018 à l’oc­troi de primes in­di­vi­duelles aux en­sei­gnants cher­cheurs re­la­tives à la pro­duc­tion scien­ti­fique. Une autre prime se­ra dé­diée à la coor­di­na­tion des thèses par l’at­tri­bu­tion d’une prime de coor­di­na­tion aux pré­si­dents des com­mis­sions de thèses. D’un autre cô­té, la no­tion de dis­cri­mi­na­tion po­si­tive au pro­fit des Uni­ver­si­tés des ré­gions in­té­rieures se­ra de mise. Elle s’ap­pli­que­ra au pro­fit des cher­cheurs des uni­ver­si­tés des ré­gions in­té­rieures par un bo­nus à la prime de pro­duc­tion scien­ti­fique et l’as­sou­plis­se­ment des condi­tions de créa­tion et de re­nou­vel­le­ment des struc­tures de re­cherche. Concer­nant la pro­mo­tion de l’évo­lu­tion de car­rière des jeunes cher­cheurs, des me­sures d’in­ci­ta­tion sont en­vi­sa­gées. Elles s’adressent aux en­sei­gnants agré­gés et aux tech­no­logues en fa­veur de la re­cherche doc­to­rale. En ef­fet, les in­té­res­sés au­ront droit à un congé d’études condi­tion­né par une troi­sième ins­crip­tion en thèse et la pu­bli­ca­tion d’un ar­ticle scien­ti­fique. Pour le deuxième vo­let qui est d’ordre pé­da­go­gique, il s’agit de l’oc­troi de nou­velles primes aux co­or­di­na­tions pé­da­go­giques. De ce fait, une prime de coor­di­na­tion pé­da­go­gique se­ra at­tri­buée aux co­or­di­na­teurs des mas­tères, équi­va­lant à une heure et quart de tra­vaux di­ri­gés. Une autre se­ra at­tri­buée aux co­or­di­na­teurs des dé­par­te­ments et des ma­tières trans­ver­sales, équi­va­lant à une heure et quart de tra­vaux di­ri­gés. Le mi­nis­tère de l’En­sei­gne­ment su­pé­rieur et de la Re­cherche scien­ti­fique pré­cise dans le do­cu­ment qu’il nous a com­mu­ni­qué que les cri­tères d’éli­gi­bi­li­té se­ront dé­fi­nis ul­té­rieu­re­ment. Un autre point tout aus­si im­por­tant a trait à l’éla­bo­ra­tion des nou­veaux sta­tuts pour les en­sei­gnants du Mesrs avec l’adop­tion des 6 ré­so­lu­tions. Il s’agit, d’abord, de la sup­pres­sion de la clas­si­fi­ca­tion ad­mi­nis­tra­tive Corps A / Corps B. Le deuxième point concerne l’adop­tion d’un sta­tut uni­fié pour tous les en­sei­gnants rat­ta­chés au mi­nis­tère de l’En­sei­gne­ment su­pé­rieur et de la Re­cherche scien­ti­fique, tout en pre­nant en compte les par­ti­cu­la­ri­tés des corps spé­ci­fiques. En troi­sième lieu, il est ques­tion de l’ajus­te­ment de l’échelle des com­pé­tences scien­ti­fiques à adop­ter avec ses in­ci­dences fi­nan­cières. La qua­trième ré­so­lu­tion consiste en la ré­vi­sion du sys­tème de l’ha­bi­li­ta­tion uni­ver­si­taire par son as­si­mi­la­tion à un grade scien­ti­fique au­to­ri­sant l’en­ca­dre­ment d’une re­cherche doc­to­rale. En outre, l’éli­gi­bi­li­té au re­cru­te­ment se­rait ré­ser­vée ex­clu­si­ve­ment aux dé­ten­teurs du di­plôme du doc­to­rat pour les en­sei­gnants cher­cheurs. La der­nière ré­so­lu­tion en­vi­sa­gée vise à per­mettre aux en­sei­gnants tech­no­logues en­ga­gés dans une re­cherche doc­to­rale de pos­tu­ler à un congé d’études sous condi­tions. Le troi­sième vo­let de la conven­tion si­gnée entre les deux par­ties se rat­tache aux avan­tages so­ciaux. Comme leurs ho­mo­logues du pri­maire et du se­con­daire, les en­sei­gnants du su­pé­rieur au­ront, dé­sor­mais, leur prime de ren­trée uni­ver­si­taire. La mise en ap­pli­ca­tion de cette prime donne ef­fet au pro­to­cole d’ac­cord du 20 avril 2012. A titre in­di­ca­tif, cette prime est d’un mon­tant brut de 942 DT pour un agré­gé, de 1.295 DT pour un maître-as­sis­tant et de 1.706 DT pour un pro­fes­seur. Un autre ac­quis vient d’être en­gran­gé par les uni­ver­si­taires. Tous leurs en­fants pour­ront bé­né­fi­cier de bourses. Pour fi­nir, on si­gna­le­ra le lan­ce­ment d’une nou­velle mu­tuelle uni­ver­si­taire. Celle-ci au­ra droit à une contri­bu­tion du mi­nis­tère à hau­teur des pla­fonds de fi­nan­ce­ment pré­vus par la loi.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.