Des mil­liers d’em­plois me­na­cés

En­vi­ron 5.000 em­plois sont me­na­cés de dis­pa­ri­tion en rai­son des dif­fi­cul­tés fi­nan­cières ren­con­trées par les physiothérapeutes-rééducateurs. Les pro­tes­ta­taires dé­noncent le re­tard de six mois des rem­bour­se­ments de­vant être ef­fec­tués par la Cnam

La Presse (Tunisia) - - LA UNE - Sa­mir DRI­DI

En­vi­ron 5.000 em­plois sont me­na­cés de dis­pa­ri­tion en rai­son des dif­fi­cul­tés fi­nan­cières ren­con­trées par les phy­sio­thé­ra­peu­tes­réé­du­ca­teurs. Les pro­tes­ta­taires dé­noncent le re­tard de six mois des rem­bour­se­ments de­vant être ef­fec­tués par la Cnam

Le tor­chon brûle entre la Caisse na­tio­nale d’as­su­rance ma­la­die (Cnam) et la Chambre syn­di­cale na­tio­nale des physiothérapeutes-rééducateurs re­le­vant de l’Union tu­ni­sienne de l’in­dus­trie, du com­merce et de l’artisanat ( Uti­ca). Pas moins de 500 physiothérapeutes- rééducateurs ont or­ga­ni­sé hier, lun­di 16 avril, un ras­sem­ble­ment de pro­tes­ta­tion de­vant le siège de la Cnam à Tunis. Les­ma­ni­fes­tant­sont dé­non­cé le re­tard pris dans le rem­bour­se­ment des af­fi­liés, ce qui consti­tue une in­frac­tion à la conven­tion col­lec­tive conclue entre la Chambre syn­di­cale et la Cnam si­gnée en 2007. Ce re­tard dure de­puis six mois, avait pré­ci­sé la pré­si­dente de la Chambre, Sen­da Chaa­ba­ni, à l’oc­ca­sion d’un point de presse te­nu au siège de l’Uti­ca. Joint par té­lé­phone, le por­te­pa­role de la Cnam, M. Sa­lah Hmi­det, a rap­pe­lé la si­tua­tion dif­fi­cile par la­quelle passent les caisses so­ciales, ce qui a im­pac­té la Cnam. Il a tou­te­fois ex­pli­qué que le nombre de physiothérapeutes- rééducateurs af­fi­liés à la Cnam a net­te­ment aug­men­té pour at­teindre 1.752 en 2017 contre 444 en 2010. Il s’est dit sur­pris de la te­nue de cette ma­ni­fes­ta­tion de pro­tes­ta­tion d’au­tant plus que la Cnam a pré­ci­sé dans son der­nier com­mu­ni­qué qu’elle com­men­ce­ra à rem­bour­ser les af­fi­liés en ques­tion pour le mois de jan­vier 2018 du­rant la se­maine en cours. Une dé­lé­ga­tion de quatre per­sonnes s’est en­tre­te­nue avec le DGA de la Cnam et son por­te­pa­role en vue de te­nir une réunion de­main 18 avril entre une com­mis­sion tech­nique re­le­vant de la Cnam et des re­pré­sen­tants de la Chambre syn­di­cale na­tio­nale des physiothérapeutes-rééducateurs pour désa­mor­cer cette crise. La Chambre syn­di­cale na­tio­nale des phy­sio­thé­ra­peu­tes­réé­du­ca­teurs ne compte pas se conten­ter de « fu­tiles pro­messes » se­lon l’ex­pres­sion de sa pré­si­dente, Sen­da Chaa­ba­ni, qui, dans une dé­cla­ra­tion à notre jour­nal, a mis en exergue les condi­tions dif­fi­ciles des physiothérapeutes- rééducateurs cau­sées par les re­tards de rem- bour­se­ment qui re­montent aux mois d’oc­tobre, contrai­re­ment aux af­fir­ma­tions de la Cnam. En­vi­ron 5.000 em­plois sont me­na­cés de dis­pa­ri­tion en rai­son de dif­fi­cul­tés fi­nan­cières, a- t- elle ajou­té. Mme Sen­da Chaa­ba­ni a af­fir­mé que la Chambre syn­di­cale na­tio­nale des physiothérapeutes- rééducateurs est tou­jours prête au dia­logue. Tou­te­fois, le mou­ve­ment de contes­ta­tion se­ra pour­sui­vi en l’ab­sence de né­go­cia­tions sé­rieuses de la part de la Cnam. Le nombre de ca­bi­nets de phy­sio­thé­ra­pie est es­ti­mé à 1.700 dans notre pays et chaque ca­bi­net as­sure l’em­ploi d’au moins trois per­sonnes, a conclu Mme Sen­da.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.