UN SUC­CÈS !

Une ré­cep­tion pres­ti­gieuse et élé­gante, de jo­lies lu­mières par­tout, un grand écran, un ta­pis rouge; c’est au pa­lais des con­grès à Tu­nis , le 10 mars 2017, que la 3ème édi­tion de souk At-tanmia a été lan­cée. Cette 3eme édi­tion a été ho­no­rée par la pré­sence

Le Manager - - Entrepreneuriat -

La salle ar­chi­comble par la pré­sence des jeunes en­tre­pre­neurs, des mé­dias, des re­pré­sen­tants des au­to­ri­tés et struc­tures pu­bliques et des par­te­naires pu­blics et pri­vés in­ves­tis dans l’éco­sys­tème. En ef­fet , la cérémonie a été une bonne oc­ca­sion pour cé­lé­brer le tra­vail im­por­tant me­né par souk-at tanmia et ses par­te­naires. Et de don­ner, entre autres le si­gnal du com­men­ce­ment of­fi­ciel à l’ap­pel à pro­jets de cette 3ème édi­tion . Dans son dis­cours d’ou­ver­ture Mo­ha­med Azi­zi le di­rec­teur gé­né­ral de la banque afri­caine de dé­ve­lop­pe­ment (BAD ), a mis en exergue la réus­site de cette édi­tion et des édi­tions pré­cé­dentes “nous sommes réunis au­jourd’hui pour cé­lé­brer les fruits d’une belle aven­ture que nous avons com­men­cée en 2012 pour ap­por­ter une ré­ponse concrète au pro­blème du chô­mage en Tu­ni­sie”. Sans doute, les édi­tions pré­cé­dentes de Souk At-tanmia ont plei­ne­ment ré­pon­du à leurs ob­jec­tifs , que l’aven­ture se pour­suive au­jourd’hui !

Des success sto­ries !

Au cours de la cérémonie, ont été pré­sen­tées des success sto­ries de jeunes en­tre­pre­neurs tu­ni­siens qui ont réa­li­sé et réus­si leur pro­jet grâce à leur vo­lon­té et à l’ap­pui et l’aide de Souk At-tanmia. Ci­tons en exemple Mo­ha­med Kor­bi, un jeune tu­ni­sien qui était ins­tal­lé en France et qui tra­vaillait pour les plus grandes en­seignes de pâ­tis­se­rie fran­çaise. Mo­ha­med a dé­ci­dé de sai­sir l’op­por­tu­ni­té de Souk At-tanmia pour ren­trer en Tu­ni­sie et créer son propre pro­jet. Grâce à sa vo­lon­té et son en­ga­ge­ment, il a pu mon­ter un pro­jet de bis­cuit de luxe qui em­ploie au­jourd’hui 8 per­sonnes .

Des tro­phées pour les meilleurs en­tre­pre­neurs

Nour­rir l’afrique, amé­lio­rer la qua­li­té de vie des po­pu­la­tions, in­dus­tria­li­ser l’afrique et in­té­grer l’afrique; sont les dif­fé­rentes ca­té­go­ries de tro­phées de cette édi­tion qui re­flètent les grandes prio­ri­tés de la BAD. Ces tro­phées ré­com­pensent ceux des pro­jets qui se sont dis­tin­gués par leur qua­li­té, leur per­for­mance et leur ca­rac­tère in­no­vant ain­si que par leur sé­rieux, l’im­pli­ca­tion et la mo­ti­va­tion de leur pro­mo­teur. A ce propos , kha­led Bou­chou­cha le jeune en­tre­pre­neur était le ga­gnant dans la ca­té­go­rie “nour­rir l’afrique” pour son pro­jet in­no­vant “Iris tech­no­lo­gie” et pour la ca­té­go­rie “crois­sance verte” le tro­phée a été dé­cer­né à Sondes Ba­nou­ri chef du pro­jet de re­cy­clage de dé­chets hos­pi­ta­liers dans la ré­gion de Si­lia­na. Ame­ni Ghou­ra­bi, chef de pro­jet de l’école pri­vée Ghou­ra­bi était la ga­gnante dans la ca­té­go­rie “amé­lio­rer la condi­tion de vie des po­pu­la­tions”. Le tro­phée de la qua­trième ca­té­go­rie “in­dus­tria­li­ser l’afrique, a été dé­cer­né à Mo­ha­med khar­rat pour son pro­jet ori­gi­nal “com­py tech­no­lo­gie “. Et pour le der­nier tro­phée, Asia Chal­weh chef de pro­jet “bou­fy de­si­gn” était la ga­gnante.

Cri­tères d’éli­gi­bi­li­té et de sé­lec­tion

Chaque in­di­vi­du pour­voyeur d’idées de pro­jets et qui sou­haite les trans­for­mer en en­tre­prise pé­renne, peut en­voyer sa can­di­da­ture dans les dates pré­ci­sées. Le can­di­dat doit être de na­tio­na­li­té tu­ni­sienne. En outre le coût de son pro­jet doit être com­pris entre 20.000 TND et 650.00 TND . Les ex­ten­sions des en­tre­prises exis­tantes ne sont pas éli­gibles de même pour les fonc­tions li­bé­rales. Pour pré­sen­ter sa can­di­da­ture il est fon­da­men­tal d’avoir un po­ten­tiel de créa­tion d’em­plois, en outre la fia­bi­li­té du pro­jet, sa via­bi­li­té fi­nan­cière et sur­tout l’en­ga­ge­ment et l’ap­ti­tude en­tre­pre­neu­riale du por­teur du pro­jet sont pris en consi­dé­ra­tion. Par ailleurs Souk At-tanmia offre des bo­nus pour les can­di­dats se­lon la lo­ca­li­sa­tion géo­gra­phique ( fa­vo­ri­ser les ré­gions moins dé­ve­lop­pées) et l’in­no­va­tion du pro­jet. Aus­si Souk At-tanmia en­cou­rage les pro­jets qui ont un im­pact po­si­tif sur l’en­vi­ron­ne­ment, fa­vo­rise les pro­jets pré­sen­tés par les jeunes âgés entre 18 et 35 ans,les femmes et les sans-em­ploi.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.