L’AMOUR DURE TROIS ANS

Le Manager - - Culture - PAR FRÉ­DÉ­RIC BEIG­BE­DER

Dans ce livre, l’au­teur traite le su­jet du di­vorce et de l’amour. Ba­sé sur une his­toire au­to­bio­gra­phique, il ex­plique que les gens se ma­rient pour faire plai­sir aux autres et non pas à eux-mêmes. Pour lui, le ma­riage n’est pas une concré­ti­sa­tion de l’amour d’un couple mais plu­tôt un ho­mi­cide de l’amour. Se­lon l’expérience qu’il a vé­cue, la du­rée de vie de l’amour ne dé­passe pas les trois ans. Au bout de la troi­sième an­née, l’un des par­te­naires com­mence à se las­ser de l’autre de fa­çon à ce qu’il ou elle ne peut plus conti­nuer avec… Une his­toire ra­con­tée d’une fa­çon très hu­mo­ris­tique mais avec beau­coup de dou­leur qu’on sent à tra­vers les feuilles. On peut ne pas être d’ac­cord avec Fré­dé­ric qui nous ra­conte une par­tie de sa vie mais soyez sûr qu’il y a des pas­sages dans le livre que vous ne pou­vez pas contes­ter tel­le­ment c’est vrai, même si vous êtes ma­riés et heu­reux. Un sen­ti­ment d’ap­pro­ba­tion vous tra­ver­se­ra l’es­prit tel­le­ment c’est vrai. Je vous re­com­mande vi­ve­ment de lire ce livre sur­tout pour les per­sonnes qui veulent faire le deuil de leur di­vorce (on sait ja­mais).

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.