CROIS­SANCE

Le Manager - - DÉCRYPTAGE CONJONCTURE -

Le PIB réel a en­re­gis­tré au pre­mier tri­mestre 2017 une crois­sance de 2.1 % par rap­port au même tri­mestre de l’an­née 2016 et de 0.9% par rap­port au der­nier tri­mestre de l’an­née 2015. Gra­phi­qu ecroi­sance Le re­pli de la va­leur ajou­tée de l’in­dus­trie ma­nu­fac­tu­rière est dû à la baisse de la pro­duc­tion dans les sec­teurs du bâ­ti­ment, de la ver­re­rie (7.9%), de l’agro-ali­men­taire de 4.2% et de l’in­dus­trie chi­mique de 1.6%. Tou­te­fois, la va­leur ajou­tée des IME et celle de l’in­dus­trie ha­bille­ment et tex­tile ont aug­men­té res­pec­ti­ve­ment de 1.6% et de 1.2%. Pour ce qui est de l’in­dus­trie non-ma­nu­fac­tu­rière, elle a été im­pac­tée par une crois­sance de la va­leur ajou­tée du sec­teur des mines de 21.3%. L’aug­men­ta­tion de la va­leur ajou­tée pour le sec­teur de l’agri­cul­ture et de la pêche émane d’une bé­né­dic­tion de mère na­ture. Quant aux ser­vices, plu­sieurs sec­teurs ont en­re­gis­tré une hausse de la va­leur ajou­tée : hô­tel­le­rie et ca­fé (8.6%), trans­port (2.9%), té­lé­com­mu­ni­ca­tion (3.8%) et ser­vices fi­nan­ciers (7.5%).

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.