La BNA re­noue avec le vert

Lors d’une com­mu­ni­ca­tion fi­nan­cière, le di­rec­teur gé­né­ral de la Banque na­tio­nale agri­cole ( BNA), Ha­bib Ben­hadj-koui­der, a pré­sen­té les ré­sul­tats de l’an­née 2016. An­née où les pré­vi­sions ont été dé­pas­sées.

Le Manager - - SOMMAIRE - I. Z.

Ha­bib Ben­hadj-koui­der a in­di­qué au pu­blic d’ana­lystes fi­nan­ciers et de mé­dias pré­sents que la banque a réa­li­sé un ré­sul­tat net de 140 mil­lions de di­nars contre 25,4 mil­lions de di­nars à l’exer­cice 2015, soit en hausse de 452,16%. Et d’in­sis­ter : « Nous avons dé­pas­sé nos pré­vi­sions de 20,7% ». Plus spé­ci­fi­que­ment, le ré­sul­tat de 2016 se­rait en grande par­tie dû à une dy­na­mi­sa­tion de l’ac­ti­vi­té par rap­port à l’an­née pré­cé­dente aus­si bien au ni­veau de la col­lecte des dé­pôts (+12,5%) qu’à ce­lui de l’oc­troi des cré­dits (+8,1%). Aus­si, le pro­duit net ban­caire (PNB) de la BNA s’est ac­cru de presque 13% en 2016 pour s’éta­blir à 379 mil­lions de di­nars et confé­rer à la banque la deuxième po­si­tion. La banque s’est éga­le­ment en­ga­gée dans un ren­for­ce­ment de fonds propres. Ces der­niers sont pas­sés de 611 MDT en 2015 à 637 MDT en 2016. En ce qui concerne le chiffre d’af­faires, il a at­teint 675 mil­lions de di­nars contre 620 mil­lions de di­nars une an­née au­pa­ra­vant, soit en aug­men­ta­tion de 8,86%. Le to­tal bi­lan a été, ain­si, de l’ordre de 9 440 mil­lions de di­nars contre 8349 mil­lions de di­nars, soit en hausse de 13,1%. Par ailleurs, le taux des créances clas­sées hors fonds bud­gé­taires s’est éta­bli à 20,41% contre 22,56% en 2015, soit en baisse de 2,15%. Le ra­tio de cou­ver­ture des ac­tifs clas­sés (hors FB) par les in­té­rêts et les agios ré­ser­vés ain­si que les pro­vi­sions s’élèvent à 58,85% contre 57,38% en 2015, soit en pro­gres­sion de 1,47%. Tou­te­fois, la banque a af­fi­ché un ra­tio de sol­va­bi­li­té de 11,18 % contre 10,07%, un ra­tio Tier One de 7,31% contre 7,04% ain­si qu’un ra­tio de li­qui­di­té de 102,02% contre 47,32% en 2015. Pour les dé­pôts à la clien­tèle, ils ont été de 7 025 mil­lions de di­nars en 2016 contre 6247 mil­lions de di­nars en 2015, soit en hausse de 12,46%. Les en­cours des cré­dits nets à la clien­tèle ont été de 7 372 mil­lions de di­nars contre 6319 mil­lions de di­nars, soit en amé­lio­ra­tion de 8,10%. En ef­fet, en in­té­grant les cré­dits à la com­mer­cia­li­sa­tion agri­cole, la part des en­ga­ge­ments du sec­teur de l’agri­cul­ture et de la Pêche a été de 22,1%. Bien que les parts des autres sec­teurs aient été comme suit: 31,5% In­dus­trie, 22% Ser­vices, 6,4% Pro­mo­tion im­mo­bi­lière et 14,7% Cré­dits aux par­ti­cu­liers. L’an­née 2016 a été éga­le­ment mar­quée par la ces­sion en Bourse de 5.189.400 ac­tions SFBT pour une va­leur to­tale de 100,6 mil­lions de di­nars. Cette opé­ra­tion ef­fec­tuée par la BNA a gé­né­ré une plus-va­lue de 96,141 mil­lions de di­nars. La­dite banque a por­té sa par­ti­ci­pa­tion dans le ca­pi­tal de la SFBT à 5,93% pour une va­leur comp­table de 6,143 mil­lions de di­nars.

Plan de trans­for­ma­tion : en­jeux et ob­jec­tifs

Au vo­let du plan de trans­for­ma­tion de la BNA, M. Ben­hadj-koui­der nous a dé­cla­ré que ce plan a de vastes ob­jec­tifs, no­tam­ment un ali­gne­ment stra­té­gique, la mo­der­ni­sa­tion de l’or­ga­ni­sa­tion s’orien­tant client, l’amé­lio­ra­tion de l’ef­fi­ca­ci­té opé­ra­tion­nelle et la maî­trise op­ti­male des risques avec un rôle ca­pi­tal dans la prise de dé­ci­sion. Il a no­té, dans ce sens, que la ré­or­ga­ni­sa­tion de la banque ef­fec­tive se­ra lan­cée à par­tir du mois de mai 2017 avec une éva­lua­tion et un sui­vi tout au long d’une an­née, et ce, à par­tir de juillet 2017. S’agis­sant du dé­ve­lop­pe­ment stra­té­gique 2016/2017, le res­pon­sable a pré­ci­sé qu’il est ba­sé sur 4 axes prio­ri­taires, à sa­voir Image et Com­mu­ni­ca­tion, Ca­pi­tal Hu­main, Com­mer­cial/risques, Pi­lo­tage et Gou­ver­nance. La banque a éga­le­ment op­té pour la dé­fi­ni­tion d’une po­li­tique de dé­ve­lop­pe­ment et de ré­or­ga­ni­sa­tion du ré­seau, le lan­ce­ment d’un pro­jet seg­men­ta­tion de la clien­tèle dans le cadre du SNI, la dé­fi­ni­tion d’une po­li­tique de cré­dit et la ré­vi­sion de la dé­lé­ga­tion des pou­voirs, l’ im­plé­men­ta­tion d’une so­lu­tion LAB/FATCA in­té­grant KYC, PMO Banque & IT, l’im­plé­men­ta­tion de pro­cé­dures de gou­ver­nance, le lan­ce­ment d’un pro­jet de po­li­tique de sé­cu­ri­té SI et la fi­na­li­sa­tion PCA avec mise en place d’un centre de back-up. Pour ce qui est du sys­tème d’in­for­ma­tion, la BNA tra­vaille sur la mise en place, à l’ho­ri­zon 2020, du pro­jet tra­jec­toire du plan ERP Ban­caire.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.