Des places de plus en plus chères !

Le Temps (Tunisia) - - La Une -

Le plus dif­fi­cile reste, à pré­sent, à faire et Am­mar Souayah en est to­ta­le­ment conscient af­fir­mant, après coup, qu’il reste en­core beau­coup à faire pour évi­ter des im­pré­vus tou­jours pos­sibles. L’es­pé­rance ST a de tout temps consti­tué l’équipe à battre quel que soit son clas­se­ment et la qua­li­té de son ef­fec­tif. Elle le se­ra en­core plus dans les se­maines à ve­nir, dès la jour­née inau­gu­rale. Tou­jours est-il qu’avec un groupe de joueurs aux­quels vien­dront s’ajou­ter Ben Mo­ha­med, Zaa­bia et Mon­cer, les places se­ront chères et c’est à qui par­vien­dra à convaincre un staff tech­nique mis de­vant des équa­tions à plu­sieurs in­con­nues.

A l’heure qu’il est, quelques joueurs n’ont fait que confor­ter leurs chances de faire par­tie de l’équipe ren­trante à l’ins­tar de Chaa­la­li la vé­ri­table ré­vé­la­tion de ces der­nières se­maines, de Khé­nis­si le bu­teur pa­ten­té du onze « sang et or », de Fer­ja­ni Sas­si et, et…cer­tains doivent, par contre, re­mettre les pieds sur terre et s’in­ves­tir to­ta­le­ment dans les en­traî­ne­ments. Ils se re­con­naî­tront mais ce­la ne nous em­pê­che­ra pas de nom­mer un cer­tain Saad Bguir qui a in­té­rêt à évi­ter la suf­fi­sance. Dans la me­sure où il lui reste beau­coup de che­min à par­cou­rir pour par­ve­nir au sta­tut qui lui est en­core des­ti­né. Sa convo­ca­tion en Equipe na­tio­nale n’étant pas sa planche de sa­lut.

Une re­mar­quable fin de sai­son

Un titre de cham­pion et une par­ti­ci­pa­tion à la pro­chaine ligue afri­caine des clubs pour l’etoile SS ; une coupe de Tu­ni­sie et une par­ti­ci­pa­tion à cette même ligue afri­caine des clubs cham­pions de l’an­née pro­chaine, ce n’est que jus­tice pour les deux meilleures équipes du pays de ces der­nières an­nées.

Un joueur clé dans chaque com­par­ti­ment

La fi­nale est ve­nue illus­trer la qua­li­té des re­cru­te­ments ef­fec­tués au cours du mer­ca­to es­ti­val. L’ap­port de Hi­chem Bel­ka­roui en dé­fense, de Fer­ja­ni Sas­si à l’entre jeu et Anis Ba­dri en at­taque ont to­ta­le­ment fait ou­blier les re­grets ma­ni­fes­tés après les dé­parts de Ya­cou­bi, Ra­gued et Mhir­si.

Soit un joueur clé dans chaque com­par­ti­ment. L’es­pé­rance ST et toutes ses com­po­santes peuvent voir ve­nir le court terme de l’équipe sans la moindre ap­pré­hen­sion. Un coup de neuf, pour non seule­ment les « Sang et Or » de Tu­nis, mais éga­le­ment pour tout le foot­ball tu­ni­sien.

Ra­fik BEN AR­FA

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.