Ba­la­fré au vi­sage par deux mal­frats

Pour une af­faire obs­cure

Le Temps (Tunisia) - - La Une -

La vic­time, com­mer­çant de son état, au souk de Si­di Bou Men­dil avait l’ha­bi­tude de prendre le mé­tro pour ren­trer chez lui, à la fin de la jour­née. Le jour des faits et une fois son tra­vail ter­mi­né, il em­prun­ta le mé­tro comme à l’ac­cou­tu­mée, jus­qu’à la sta­tion de la ci­té Ibn Khal­doun, là où il des­cen­dit pour re­joindre son do­mi­cile. Mais che­min fai­sant il fut pro­vo­qué par son cou­sin qui était ac­com­pa­gné d’un autre in­di­vi­du qui sans crier gare le bles­sa au cou et lui ba­la­fra le vi­sage, avec une bles­sure en forme de croix sur chaque joue et ce, à l’aide d’une lame de ra­soir qu’il dis­si­mu­lait dans sa main. Après quoi les deux mal­frats prirent la fuite, en l’aban­don­nant à son sort, le vi­sage en­san­glan­té. Il fut trans­por­té à l’hô­pi­tal, où les soins né­ces­saires lui furent pro­di­gués, et le mé­de­cin trai­tant lui dé­li­vra un cer­ti­fi­cat mé­di­cal en lui pres­cri­vant 25 jours d’ar­rêt de tra­vail. La vic­time dé­cla­ra que les agres­seurs lui ont té­lé­pho­né, le jour même pour lui dire qu’ils ont été in­ci­tés à agir de la sorte sur ins­ti­ga­tion d’un po­li­cier.

Ayant fait part de cet élé­ment dans sa plainte à la po­lice, la vic­time a été éga­le­ment contac­tée té­lé­pho­ni­que­ment par le po­li­cier en ques­tion, qui l’a me­na­cé de le mettre en pri­son s’il le ci­tait dans sa plainte. Les rai­sons de ces me­naces étaient dans le but de l’em­pê­cher à ré­vé­ler à la po­lice que le sé­cu­ri­taire en ques­tion et les deux agres­seurs, fai­saient par­tie d’une bande qui s’in­té­resse à la re­cherches de tré­sors.

Après l’avoir in­ti­mi­dé par des pro­vo­ca­tions et toutes sortes de me­naces, ils ont dé­ci­dé de pas­ser à une autre étape en ten­tant de le tuer. Il a de­man­dé d’ailleurs à la bri­gade de le mettre sous sé­cu­ri­té, car il se sent en­core me­na­cé. Le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique a or­don­né l’ou­ver­ture d’une en­quête et a émis des avis de re­cherches à l’en­contre des agres­seurs, ain­si qu’à ce­lui du po­li­cier sus­pec­té de com­pli­ci­té.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.