Re­port de l’exa­men du pro­jet d’amen­de­ment du rè­gle­ment in­té­rieur

Le Temps (Tunisia) - - Proximite -

Réunis hier, les pré­si­dents des groupes par­le­men­taires ont dé­ci­dé de re­por­ter au dé­but 2017, l’exa­men de la to­ta­li­té du pro­jet de loi re­la­tif à l’amen­de­ment du rè­gle­ment in­té­rieur de l’as­sem­blée des re­pré­sen­tants du peuple (ARP), a an­non­cé Ah­med Sed­dik, pré­sident du bloc du Front po­pu­laire.

A l’is­sue de la réu­nion, Sed­dik a dé­cla­ré à l’agence Tap que les quatre points consen­suels de ce pro­jet de loi se­ront sou­mis à la com­mis­sion du rè­gle­ment in­té­rieur pour exa­men et adop­tion du­rant la pré­sente ses­sion par­le­men­taire ex­tra­or­di­naire. Ces points portent sur l’élar­gis­se­ment de la re­pré­sen­ta­tion des dé­pu­tés et des groupes par­le­men­taires au bu­reau de L’ARP, les séances de dia­logue avec le gou­ver­ne­ment et les ques­tions orales adres­sées aux mi­nistres ain­si que l’as­si­dui­té des dé­pu­tés. Le pré­sident du par­le­ment Mo­ha­med En­na­ceur avait ap­pe­lé les pré­si­dents des groupes par­le­men­taires à se réunir pour pour­suivre les dis­cus­sions concer­nant les pro­po­si­tions d’amen­de­ments du rè­gle­ment in­té­rieur. Ces réunions ont abou­ti à un com­pro­mis au­tour de quatre points, an­non­cés le 25 juin der­nier lors d’une confé­rence de presse. L’or­ga­ni­sa­tion Al-baw­sa­la a, ce­pen­dant, dé­plo­ré, dans un com­mu­ni­qué pu­blié au­pa­ra­vant le re­cours ré­cur­rent à la com­mis­sion des com­pro­mis qui se­lon l’or­ga­ni­sa­tion consti­tue une vio­la­tion de la Cons­ti­tu­tion et du rè­gle­ment in­té­rieur du par­le­ment. Al Baw­sa­la rap­pelle que Mo­ham­med En­na­ceur avait de­man­dé le re­port des réunions des com­mis­sions du rè­gle­ment in­té­rieur, de l’im­mu­ni­té et des lois élec­to­rales consa­crées à l’amen­de­ment du rè­gle­ment in­té­rieur, en at­ten­dant de sou­mettre ce texte à la com­mis­sion des com­pro­mis.

Al Baw­sa­la a in­sis­té, sur le res­pect des pré­ro­ga­tives des com­mis­sions par­le­men­taires et la ga­ran­tie du bon fonc­tion­ne­ment de l’ac­tion lé­gis­la­tive.

Adop­tion du pro­jet de loi por­tant créa­tion de la Caisse des dé­pôts et consi­gna­tions Pour sa part la com­mis­sion des fi­nances, de la pla­ni­fi­ca­tion et du dé­ve­lop­pe­ment de l’as­sem­blée des re­pré­sen­tants du peuple (ARP), a adop­té, hier, le pro­jet par­ache­vant le dé­cret n°85 de l’an­née 2011, por­tant créa­tion de la Caisse des dé­pôts et consi­gna­tions (CDC), avec l’aval de huit dé­pu­tés et l’op­po­si­tion d’un seul. Le pro­jet de loi pro­pose de gé­né­ra­li­ser la loi ré­gis­sant la CDC à ses fi­liales, tout en ex­cep­tant éga­le­ment, ces der­nières du do­maine d’ap­pli­ca­tion de la loi n° 9 de l’an­née 1989, re­la­tive aux par­ti­ci­pa­tions et aux éta­blis­se­ments pu­blics.

L’ob­jec­tif est de cla­ri­fier le cadre lé­gal ré­gis­sant ces so­cié­tés et de don­ner la flexi­bi­li­té né­ces­saire à leurs in­ter­ven­tions.

Cette loi confé­re­ra plus de sou­plesse à «la CDC dé­ve­lop­pe­ment», au ca­pi­tal de la­quelle, la CDC par­ti­cipe à hau­teur de 70%, dans la ges­tion des so­cié­tés confis­quées, qui sont sou­mises dans la plu­part des cas, aux mé­thodes de ges­tion pra­ti­quées dans le sec­teur pri­vé. Slim Besbes, membre de la com­mis­sion, a in­di­qué que cette nou­velle loi four­ni­ra aux fi­liales de la CDC no­tam­ment celles qui se­ront créées dans les ré­gions, le cadre lé­gal adé­quat et la flexi­bi­li­té né­ces­saire pour contri­buer au dé­ve­lop­pe­ment des ré­gions.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.