Pi­lon­nages turcs contre les Kurdes

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Six membres des forces de sé­cu­ri­té kurdes ont été tués dans la nuit de mer­cre­di à jeu­di par des pi­lon­nages de l'ar­mée turque dans le nord-ouest de la Sy­rie, a rap­por­té l'ob­ser­va­toire sy­rien des droits de l'homme (OSDH).

La ré­gion d'afrin, où ont eu lieu les bom­bar­de­ments, est contrô­lée par la mi­lice kurde YPG (Uni­tés de pro­tec­tion du peuple), qui est avant tout pré­sente dans le nord-est de la Sy­rie. L'ar­mée turque a lan­cé le 24 août une opé­ra­tion mi­li­taire dans le nord de la Sy­rie, in­ti­tu­lé "Bou­clier de l'eu­phrate", dans un sec­teur à une cen­taine de ki­lo­mètres à l'est de la ré­gion d'afrin, afin de stop­per l'ex­pan­sion ter­ri­to­riale de la mi­lice YPG et de chas­ser les dji­ha­distes du groupe Etat is­la­mique des zones fron­ta­lières. Dans un com­mu­ni­qué, les au­to­ri­tés kurdes d'afrin ont par­lé de pro­vo­ca­tion de l'ar­mée turque pour "faire jaillir l'étin­celle de la guerre".

Des res­pon­sables mi­li­taires turcs ont an­non­cé d'autre part hier que des pesh­mer­gas (com­bat­tants kurdes) de Sy­rie avaient ou­vert le feu sur un poste-fron­tière turc, mer­cre­di, et que les sol­dats turcs avaient ri­pos­té. La Tur­quie consi­dère L'YPG, mal­gré le sou­tien que lui ac­corde Wa­shing­ton, comme une or­ga­ni­sa­tion ter­ro­riste et une ex­ten­sion du Par­ti des tra­vailleurs du Kur­dis­tan (PKK), qui mène dans le sud-est de la Tur­quie une in­sur­rec­tion de­puis 1984.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.