Taa­rabt vi­ré à cause d’une in­ter­view !

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

La dic­ta­ture à Ben­fi­ca ?

Ar­ri­vé à Ben­fi­ca, il y a un an, Adel Taa­rabt (27 ans), n'a pas dis­pu­té le moindre match avec le club de Lis­bonne. Frus­tré par sa si­tua­tion, il a confié son mal-être à France Foot­ball au mois d'août. Une in­ter­view fa­tale. Le pré­sident du club lis­boète a pris la dé­ci­sion de le vi­rer après cette sor­tie mé­dia­tique. Re­cru­té par le Ben­fi­ca Lis­bonne du­rant l'été 2015 en pro­ve­nance des Queens Park Ran­gers pour 3 mil­lions d'eu­ros, Adel Taa­rabt ne s'est ja­mais im­po­sé avec le club lis­boète. Pire, il n'a pas joué un match de­puis son ar­ri­vée en Li­ga Sagres, se conten­tant d'ap­pa­ri­tions avec l'équipe ré­serve. Aga­cé par sa si­tua­tion, le mi­lieu ma­ro­cain n'a pas hé­si­té à cla­mer son en­vie de dé­part lors d'une in­ter­view ac­cor­dée à France Foot­ball au mois d'août : « Être à l'écart comme ça, ça m'a fait pé­ter les plombs. Le pré­sident a en­suite or­ga­ni­sé un ren­dez-vous entre le coach et moi. Je lui ai dit que je ne com­pre­nais pas, que j'avais quand même joué au Mi­lan, en Ligue des cham­pions, en An­gle­terre pen­dant plus de six ans, je ne suis pas un ga­min. » Cette in­ter­view n'est pas pas­sée in­aper­çue au Por­tu­gal et le pré­sident de Ben­fi­ca a dû sé­vir et l'écar­ter dé­fi­ni­ti­ve­ment du club.

« De­puis l'in­ter­view qu'il a don­née, il ne por­te­ra plus ja­mais le maillot de Ben­fi­ca », a ex­pli­qué le pré­sident de Ben­fi­ca Luis Fi­lipe Viei­ra mer­cre­di soir à la té­lé­vi­sion por­tu­gaise TVI. « Com­ment al­lons-nous ré­soudre cette si­tua­tion ? Pas en ré­si­liant son contrat. Nous au­rons le moyen de le prê­ter. Je ne com­prends pas grand­chose au foot­ball, mais j'ai Rui Cos­ta à mes cô­tés. Nous avons vu et re­vu les matchs de Taa­rabt à L'AC Mi­lan. Là-bas, c'était un bon joueur. Mais il est ar­ri­vé avec six ki­los en trop. »

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.