Une au­baine pour les contre­ban­diers et les firmes in­ter­na­tio­nales

Le Temps (Tunisia) - - La Une - S.B.H

Quant on évoque le fléau du ta­ba­gisme en Tu­ni­sie, dans les sé­mi­naires et les cam­pagnes de sen­si­bi­li­sa­tion et ses re­tom­bées né­fastes sur la san­té des fu­meurs, on parle ra­re­ment de l’in­ter­fé­rence et de la res­pon­sa­bi­li­té de l’in­dus­trie du ta­bac et des ci­ga­rettes qui est un mo­no­pole de l’etat, contrai­re­ment aux cas des autres pays, no­tam­ment les pays oc­ci­den­taux dé­ve­lop­pés, comme les Etats-unis d’amé­rique, où la fa­bri­ca­tion des ci­ga­rettes est as­su­rée par des en­tre­prises et des firmes pri­vées et où la mise en cause du ta­bac dans la dé­té­rio­ra­tion de la san­té de l’homme a com­men­cé avec des pro­cès re­ten­tis­sants in­ten­tés contre les fa­bri­cants des ci­ga­rettes par des per­sonnes at­teintes de ma­la­dies at­tri­buées au ta­bac.

Quant on évoque le fléau du ta­ba­gisme en Tu­ni­sie, dans les sé­mi­naires et les cam­pagnes de sen­si­bi­li­sa­tion et ses re­tom­bées né­fastes sur la san­té des fu­meurs, on parle ra­re­ment de l’in­ter­fé­rence et de la res­pon­sa­bi­li­té de l’in­dus­trie du ta­bac et des ci­ga­rettes qui est un mo­no­pole de l’etat, contrai­re­ment aux cas des autres pays, no­tam­ment les pays oc­ci­den­taux dé­ve­lop­pés, comme les Etats-unis d’amé­rique, où la fa­bri­ca­tion des ci­ga­rettes est as­su­rée par des en­tre­prises et des firmes pri­vées et où la mise en cause du ta­bac dans la dé­té­rio­ra­tion de la san­té de l’homme a com­men­cé avec des pro­cès re­ten­tis­sants in­ten­tés contre les fa­bri­cants des ci­ga­rettes par des per­sonnes at­teintes de ma­la­dies at­tri­buées au ta­bac. Aus­si, ne s’étonne-t-on pas qu’on re­lève ra­re­ment cer­taines contra­dic­tions dans ce do­maine, en Tu­ni­sie.

En ef­fet, dans le cadre de la lutte contre le ta­ba­gisme, et à l’ins­tar des pays dé­ve­lop­pés si­gna­lés, les pa­quets de ci­ga­rettes fa­bri­quées et mises en vente, en Tu­ni­sie, par la Ré­gie na­tio­nale des ta­bacs et al­lu­mettes (RNTA) , c’est-àdire l’etat, portent en gros ca­rac­tère en arabe et en fran­çais, sur un grand es­pace, la men­tion : Fu­mer tue. Ce qui peut consti­tuer un grand pro­blème de res­pon­sa­bi­li­té pour l’etat qui a le mo­no­pole de la fa­bri­ca­tion et de la vente des ci­ga­rettes, alors que la res­pon­sa­bi­li­té de l’etat n’est pas en­ga­gée, quand cette fa­bri­ca­tion est as­su­rée par des en­tre­prises pri­vées, le ci­toyen étant libre de fu­mer ou de ne pas fu­mer, dans la me­sure où dans les pays dé­ve­lop­pés, les pa­quets de ci­ga­rettes portent des men­tions sur les dan­gers du ta­bac sur la san­té. Mais, pa­ra­doxa­le­ment, ces men­tions sont écrites en pe­tits ca­rac­tères, en bas du pa­quet, et passent pra­ti­que­ment in­aper­çues. De leur cô­té, les fu­meurs tu­ni­siens étonnent par leur in­sou­ciance et leur ir­res­pon­sa­bi­li­té to­tales, car tout en ma­ni­pu­lant à lon­gueur de jour­nées leurs pa­quets de ci­ga­rettes, les fu­meurs de ci­ga­rettes tu­ni­siennes ne prêtent au­cune at­ten­tion à cette men­tion re­la­tive aux dan­gers des ci­ga­rettes, écrite en gros ca­rac­tères et ne pou­vant pas pas­ser in­aper­çue. Au contraire, mal­gré le pro­gramme na­tio­nal de lutte contre le ta­ba­gisme, le nombre des fu­meurs en Tu­ni­sie n’a pas di­mi­nué et le taux des fu­meurs se si­tue aux alen­tours de 35% de la po­pu­la­tion, toutes ca­té­go­ries confon­dues. Quel­qus 10 mille dé­cès, par an, en Tu­ni­sie, sont cau­sés par le ta­ba­gisme qui ali­mente, en outre, la contre­bande des ci­ga­rettes et offre de grandes op­por­tu­ni­tés aux firmes in­ter­na­tio­nales de fa­bri­ca­tion de ci­ga­rettes pour écou­ler leur pro­duc­tion, et pros­pé­rer, en dé­pit des dif­fi­cul­tés qu’elles ren­contrent dans leurs pays, à cause des po­li­tiques an­ti-ta­bac sé­vères ap­pli­quées par ces pays.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.