La Ga­le­rie Sa­la­din fait sa ren­trée ar­tis­tique

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture - Hech­mi KHALLADI

Hom­mage à l’illustre ar­tiste-peintre Zou­beir­tur­ki

La ga­le­rie Sa­la­din de Si­di Bou Saïd en­tame la nou­velle sai­son avec l’ex­po­si­tion des oeuvres du grand ar­tiste tu­ni­sien feu Zou­beir­tur­ki. L’ar­tiste n’est plus là, mais ses oeuvres existent en­core. L’ini­tia­tive re­vient à son fils qui a bien vou­lu ac­cro­cher une bonne par­tie des oeuvres de son père aux ci­maises de la somp­tueuse ga­le­rie Sa­la­din. Une grande op­por­tu­ni­té s’offre donc aux grands pas­sion­nés des arts, aux ad­mi­ra­teurs des tra­vaux de Zou­beir Tur­ki, ain­si qu’aux col­lec­tion­neurs en quête d’oeuvres rares et au­then­tiques.

Né à Tu­nis en 1924, Zou­beir Tur­ki est dé­cé­dé en 2009, à l’âge de 85 ans. Après des études à la Zi­tou­na, il re­joint l’ins­ti­tut des hautes études et l’école des Beauxarts de Tu­nis. Il fut contraint de quit­ter la Tu­ni­sie au dé­but des an­nées 1950 vers la Suède où il épou­sa une sué­doise et là il pour­suit une for­ma­tion ar­tis­tique en fré­quen­tant dif­fé­rentes écoles d’arts avant de ren­trer en Tu­ni­sie en 1959 où il adhère à l’ecole de Tu­nis, où fi­gurent alors les grands maitres de la pein­ture, comme Ammar Fa­rhat, Ab­de­la­ziz Gor­gi ou Ali Bel­la­gha. Connu sur­tout pour son style fi­gu­ra­tif, ses oeuvres dont les thèmes sont ins­pi­rés de la tra­di­tion et du pa­tri­moine ty­pi­que­ment tu­ni­sien, connurent et connaissent de nos jours beau­coup de suc­cès au­près des ama­teurs d’art et des col­lec­tion­neurs tu­ni­siens et étran­gers. Zou­beir Tur­ki fut éga­le­ment un grand sculp­teur, la grande sta­tue d’ibn Khal­doun, éri­gée à l’ave­nue Ha­bib Bour­gui­ba, pour ne ci­ter que cet exemple, en est le té­moin. Pa­ral­lè­le­ment à sa créa­tion ar­tis­tique pro­li­fique, Zou­beir Tur­ki oc­cu­pa nombre de postes ad­mi­nis­tra­tifs dans le do­maine de la cul­ture et veilla à la pro­mo­tion des arts et à la consé­cra­tion de lieux ar­tis­tiques. Il fut tour à tour, pré­sident du Co­mi­té Cultu­rel de la ville de Tu­nis et fon­da­teur de l’union Na­tio­nale des Arts Plas­tiques de Tu­nis, de même, il fut à l’ori­gine de la créa­tion du Centre d’art Vi­vant du Bel­vé­dère (Tu­nis). Au-de­là des fron­tières de son pays, l’ar­tiste pré­si­da l’union Magh­ré­bine des Arts Plas­tiques.

Le ver­nis­sage se tien­dra le sa­me­di 17 sep­tembre et com­por­te­ra, outre l’ex­po­si­tion des oeuvres, un pro­gramme al­lé­chant. Nous avons ren­con­tré M. Rid­ha Souab­ni, maitre de céans, qui nous a ré­vé­lé les prin­ci­pales ac­ti­vi­tés de ce jour. En ef­fet, la Ga­le­rie ver­ra la vi­site de son Ex­cel­lence l’am­bas­sa­deur de Suède Fre­de­rik Flo­ren qui par­le­ra du pas­sage de Zou­beir Tur­ki en Suède. De plus, Bé­chir La­kh­dar, un an­cien ami intime de l’ar­tiste ap­por­te­ra des té­moi­gnages con­cer­nant l’homme, sa car­rière ar­tis­tique et l’ami­tié qui les a unis pen­dant de longues an­nées. La doyenne des jour­na­listes, Dor­ra Bou­zid, qui a cô­toyé l’ar­tiste dès son ap­par­te­nance à l’ecole de Tu­nis, fe­ra à son tour une com­mu­ni­ca­tion au­tour de l’homme et de son oeuvre. « Il y au­ra 35 toiles à ex­po­ser entre des­sin et aqua­relle, nous a in­di­qué le ga­le­riste, toutes les oeuvres sont au­then­tiques, comme son fils l’at­teste, acte de no­taire à l’ap­pui » Si­gna­lons que la plu­part des toiles sont in­édites, car Zou­beir Tur­ki les avait réa­li­sées pour son propre mu­sée d’art qu’il avait créé à Ra­dès, mais qui n’a pas vu le jour. Ce se­ra donc un grand hom­mage à rendre à cet ar­tiste qui passe pour un grand maitre des arts plas­tiques et dont le ré­per­toire reste une oeuvre ma­jeure dans l’his­toire de la pein­ture tu­ni­sienne. Même après sa dis­pa­ri­tion, Zou­beir Tur­ki, conti­nue d’ins­pi­rer plus d'un et de sus­ci­ter l'ad­mi­ra­tion des ama­teurs. L’ex­po­si­tion se pour­sui­vra jus­qu’au 06 oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.