Deux nou­veaux ré­ac­teurs nu­cléaires en construc­tion

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

L’iran et la Rus­sie ont en­ta­mé hier la construc­tion de deux nou­veaux ré­ac­teurs nu­cléaires sur le site de la cen­trale de Bou­chehr, sur la côte ira­nienne du Golfe (sud), a-t-on ap­pris de source of­fi­cielle. Mah­moud Ja­fa­ri, res­pon­sable du pro­jet à la cen­trale nu­cléaire de Bou­chehr, a pré­ci­sé que les tra­vaux de construc­tion de ces deux ré­ac­teurs d’une ca­pa­ci­té de 1.000 me­ga­watts cha­cun, du­re­raient dix ans et coû­te­ront 10 mil­liards de dol­lars.

Quand les ré­ac­teurs «se­ront opé­ra­tion­nels, nous éco­no­mi­se­rons 11 mil­lions de ba­rils de pé­trole par an et nous em­pê­che­rons l’émis­sion de 7 mil­lions de tonnes de gaz à ef­fet de serre», a-t-il af­fir­mé.

Quelque 8.000 tra­vailleurs par­ti­cipent aux tra­vaux me­nés par l’agence fé­dé­rale de l’éner­gie ato­mique russe Ro­sa­tom avec l’en­tre­prise ira­nienne de dé­ve­lop­pe­ment et de pro­duc­tion nu­cléaire NPPD. Un tiers de l’équi­pe­ment se­ra four­ni par l’iran, se­lon l’agence de presse de la té­lé­vi­sion d’etat Irib. La Ré­pu­blique is­la­mique d’iran cherche à ré­duire sa dé­pen­dance au pé­trole et au gaz dont elle est l’un des prin­ci­paux producteurs mon­diaux, en pré­voyant de construire dans l’ave­nir une ving­taine de ré­ac­teurs, dont neuf en col­la­bo­ra­tion de la Rus­sie.

L’iran ne pos­sède pour l’ins­tant qu’un seul ré­ac­teur nu­cléaire de 1.000 me­ga­watts sur le site de la cen­trale de Bou­chehr, en ser­vice de­puis 2011 et construit par la Rus­sie. Pré­sent à la cé­ré­mo­nie de lan­ce­ment des tra­vaux, le di­rec­teur de Ro­sa­tom, Ser­gei Ki­rien­ko, ci­té par l’agence de presse d’etat russe RIA No­vos­ti, a af­fir­mé que la construc­tion de ces nou­veaux ré­ac­teurs était «la contri­bu­tion pra­tique de Ro­sa­tom à l’ex­pan­sion de la co­opé­ra­tion rus­soi­ra­nienne».

C’est aus­si «une étape es­sen­tielle pour ren­for­cer la po­si­tion de la Rus­sie sur le mar­ché in­ter­na­tio­nal de la tech­no­lo­gie nu­cléaire pa­ci­fique dans une ré­gion aus­si pro­met­teuse que le Moyen-orient», a-t-il dit. L’iran a conclu le 14 juillet 2015 à Vienne avec les grandes puis­sances un ac­cord des­ti­né à ga­ran­tir la na­ture stric­te­ment pa­ci­fique de ses ac­ti­vi­tés nu­cléaires contre une le­vée des sanc­tions in­ter­na­tio­nales.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.