« Le mé­rite en re­vient aux joueurs ! »

Le Temps (Tunisia) - - Sports - Ameur KERKENNI

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le CSS vient de vivre une in­ter­sai­son as­sez mou­ve­men­tée due au ra­tage monstre de l’équipe dans les der­niers mètres de l’exer­cice écou­lé qu’il a bou­clé à la 3ème place, sor­tant ain­si avec les mains vides après avoir fait fi­gure du­rant la qua­si­to­ta­li­té du par­cours fi­gure de fa­vo­ri au titre. Ra­tage qui n’a pas été di­gé­ré par la masse des sup­por­ters qui se sont mis à exi­ger la sé­pa­ra­tion avec l’en­traî­neur Chi­heb El­li­li, au­quel ils im­pu­taient la re­spo­sa­bil­té de l’échec. Crai­gnant la ré­ac­tion d’un pu­blic, exas­pé­ré du sur­croît par le trans­fert de trois élé­ments de base de l’équipe (Mâa­loul, Mon­cer et Ajayi), l’en­traî­neur a dé­ci­dé d’im­po­ser le huis clos pour les en­trai­ne­ments et les matches ami­caux d’in­ter­sai­son qui se sont sol­dés, presque tous, par des dé­cep­tions en forme de dé­faites. La me­sure du huis clos n’a pas été pour plaire aux sup­por­ters du club.

Le CSS, sans for­cer

Compte te­nu de tous ces fac­teurs dé­fa­vo­rables, le dé­pla­ce­ment à Si­di Bou­zid, pour les aver­tis, com­por­tait beau­coup de risques. Mais, ces der­niers se sont, fi­na­le­ment, bien ti­rés d’af­faire en réus­sis­sant à ra­me­ner les trois pré­cieux points de la vic­toire. Un suc­cès fort mé­ri­té du reste au vu de la phy­sio­no­mie gé­né­rale de la ren­contre, do­mi­née qua­si­ment par l’équipe vi­si­teuse. D’ailleurs, n’eurent été la pré­ci­pi­ta­tion des joueurs sfaxiens de­vant les bois de Si­di Bou­zid d’une part et la brillante pres­ta­tion du gar­dien Skhi­ri qui a an­ni­hi­lé plu­sieurs oc­ca­sions de buts de l’autre, la note au­rait été cer­tai­ne­ment plus lourde pour les lo­caux.

Pres­ta­tion ras­su­rante des Sfaxiens

Le CSS donc et quoique for­te­ment re­ma­nié a, dans l’en­semble ras­su­ré les siens et un homme a été par­ti­cu­liè­re­ment com­blé par la vic­toire et il ne pou­vait être que Chi­heb El­li­li. Ce­lui-ci, après avoir qua­li­fié la vic­toire de ses pro­té­gés de fort mé­ri­tée, a te­nu à fé­li­ci­ter ces der­niers pour la dé­ter­mi­na­tion et l’es­prit de corps dont ils ont fait preuve du­rant tout le match : « Le mé­rite leur en re­vient, en ef­fet. Cette vic­toire est pré­cieuse aus­si pour le mo­ral du groupe. Mais Il nous fau­drait tou­te­fois gar­der la tête froide et conti­nuer à tra­vailler avec tout le sé­rieux re­quis afin d’amé­lio­rer da­van­tage le ren­de­ment de l’équipe qui n’a pas été par­ti­cu­liè­re­ment réa­liste de­vant les bois ad­verses ».

EOSB : Des cor­rec­tifs s’im­posent

Par contre L’EOSB a pa­ru frin­gante à tous les ni­veaux du jeu. Le grand pro­blème au­quel l’équipe est confron­té a trait à son ef­fec­tif as­sez li­mi­té sur­tout que contre le CSS pas moins de trois nou­velles re­crues n’ayant pas été en­core qua­li­fiées ont dû suivre le match à par­tir des gra­dins. Avec la qua­li­fi­ca­tion de tous les joueurs et les rec­ti­fi­ca­tifs que le staff tech­nique de­vrait ap­por­ter à l’équipe, on es­père voir cette der­nière af­fi­cher un meilleur vi­sage lors des pro­chaines jour­nées.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.