Heurts entre po­li­ciers et étu­diants

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

La po­lice sud-afri­caine a fait usage de gre­nades as­sour­dis­santes et ar­rê­té 31 étu­diants, hier, lors de heurts sur le cam­pus de l'uni­ver­si­té de Wit­wa­ters­rand à Jo­han­nes­burg, ont rap­por­té les forces de l'ordre.

Les ma­ni­fes­ta­tions en fa­veur de la gra­tui­té de l'en­sei­gne­ment su­pé­rieur sont en­trées hier dans leur troi­sième se­maine. Ce mou­ve­ment de contes­ta­tion qui vise le coût des études - pro­hi­bi­tif pour de nom­breux étu­diants noirs - illustre le mé­con­ten­te­ment face aux in­éga­li­tés qui de­meurent en Afrique du Sud, plus de 20 ans après la fin de l'apar­theid en 1994.

L'uni­ver­si­té de tech­no­lo­gie Tsh­wa­na, dans la ca­pi­tale Pre­to­ria, et l'uni­ver­si­té du Cap sont éga­le­ment tou­chées par le mou­ve­ment de contes­ta­tion.

L'an der­nier, dé­jà, les se­maines de vio­lentes ma­ni­fes­ta­tions contre les frais uni­ver­si­taires avaient conduit le pré­sident Ja­cob Zu­ma à ex­clure toute aug­men­ta­tion pour 2016, mais les di­ri­geants des uni­ver­si­tés ont pré­ve­nu qu'un nou­veau gel des frais ris­quait de nuire aux pro­grammes uni­ver­si­taires.

Ce mois-ci, 32 étu­diants ont été in­ter­pel­lés après l'in­cen­die d'une bi­blio­thèque de droit à l'uni­ver­si­té du Kwa­zu­lu-na­tal, sur­ve­nu à la suite de plu­sieurs jour­nées de ma­ni­fes­ta­tions es­tu­dian­tines, tou­jours sur la ques­tion des frais uni­ver­si­taires.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.