So­ka­ri, in­ac­tif pour des «rai­sons tech­niques»

Le Temps (Tunisia) - - Sport - Ameur KERKENNI

Pour la deuxième jour­née consé­cu­tive, le mi­lieu ni­gé­rien fut mis dans les gra­dins. Pour­tant, il n’est ni sus­pen­du ni bles­sé. Son ab­sence contre L’EOSB d’abord et L’ESZ en­suite n’a pas de ce fait man­qué d’in­tri­guer les sup­por­ters sur­tout que le joueur en ques­tion est élé­ment clef dans le dis­po­si­tif de l’équipe. Mais l’on croit sa­voir que So­ka­ri, se sen­tant dé­pay­sé à Sfax de­puis le trans­fert de son com­pa­triote Ju­nior Ajayi, dé­sire chan­ger d’air. A cet égard, il n’a pas ap­pré­cié que ses em­ployeurs lui re­fusent une offre ayant éma­né d’un club du Golfe, offre que le nou­veau pré­sident du club, Mon­cef Khe­ma­khem, a qua­li­fiée de peu in­té­res­sante.

Tou­jours est-il que So­ka­ri à court de mo­ti­va­tion et ayant ces der­niers temps la tête ailleurs a fi­ni par perdre, mo­men­ta­né­ment, sa place dans la for­ma­tion sfaxienne.

Ben Sa­lah, re­prend Con­traint par des dou­leurs ar­ti­cu­laires au ni­veau du cou à un re­pos de deux se­maines, Mah­moud Ben Sa­lah de­vait re­prendre au­jourd’hui les en­traî­ne­ments avec ses ca­ma­rades. Le joueur axial ne se­ra pas tou­te­fois prêt pour ren­for­cer les rangs de son équipe lors de la 3ème jour­née face à L’US Ben Guer­dane. Son re­tour de­vrait s’ef­fec­tuer la jour­née d’après contre la JSK, match pré­vu au stade Mhi­ri. La qua­li­fi­ca­tion de Ndoye n’est pas

pour de­main Si la carte in­ter­na­tio­nale con­cer­nant les deux nou­velles re­crue, le Gha­néen Ste­phen Niar­ko (trans­fé­ré de l’asante Ko­to­ko) et le Ca­me­rou­nais Vic­tor Eka­ni (ve­nu du Réal Ba­ma­ko) de­vrait par­ve­nir d’un jour à l’autre au se­cré­ta­riat du club « Noir et Blanc », par contre celle de l’autre re­crue, Mo­ha­med Wa­liou Ndoye de­vrait tar­der. La qua­li­fi­ca­tion de ce der­nier est en ef­fet tri­bu­taire du ver­dict du TAS. L’ex club de l’at­ta­quant sé­né­ga­lais, le MO Bé­jaïa, consi­dé­rant illé­gal le contrat qu’il a si­gné avec le CSS, a por­té l’af­faire de­vant l’ins­tance ju­di­ciaire spor­tive re­le­vant de la FIFA. Pour Rap­pel, Ndoye a si­gné au club phare du sud sans l’au­to­ri­sa­tion de son an­cien club. Le CSS a fait si­gner le joueur en se ba­sant sur le fait qu’il n’a pas tou­ché son sa­laire du­rant quatre mois suc­ces­sifs.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.