Le gou­ver­ne­ment as­pire à mo­bi­li­ser 1000 mil­lions de di­nars

Le Temps (Tunisia) - - Proximite -

Le gou­ver­neur de la Banque Cen­trale de Tu­ni­sie (BCT), Ched­ly Aya­ri, a dé­cla­ré, hier, lors du Fo­rum des Banques Arabes, te­nu à Tu­nis (28-29 sep­tembre 2016), sur le thème de la fi­nance is­la­mique, que le gou­ver­ne­ment as­pire à mo­bi­li­ser 1000 mil­lions de di­nars (MD) à tra­vers les su­kuks is­la­miques.

In­ter­ve­nant à l’ou­ver­ture de ce fo­rum qui s’est pen­ché sur les mar­chés émer­gents de la fi­nance is­la­mique: les po­li­tiques, les ré­gle­men­ta­tions et les pra­tiques du mar­ché, Aya­ri a te­nu à confir­mer que «le re­cours aux su­kuks is­la­miques of­fri­ra de nou­velles al­ter­na­tives de fi­nan­ce­ment, ce qui per­met­tra au pays de faire face au dé­fi­cit du bud­get de l’etat et de fi­nan­cer des pro­jets pu­blics», for­mu­lant le sou­hait de voir la Tu­ni­sie, qui compte 3 banques is­la­miques, 3 so­cié­tés de ta­ka­ful, et 4 fonds d’in­ves­tis­se­ment, re­cou­rir aux su­kuks is­la­miques dès le dé­but de 2017.

Il a ap­pe­lé les so­cié­tés de fi­nance is­la­mique en Tu­ni­sie à in­ves­tir aus­si dans la réa­li­sa­tion des pro­jets d’in­fra­struc­ture et à op­ter pour la mi­cro-fi­nance pour réa­li­ser l’in­té­gra­tion fi­nan­cière. Aya­ri a, ain­si, sou­li­gné l’im­por­tance de la pré­sence de ces so­cié­tés à la Confé­rence in­ter­na­tio­nale sur l’in­ves­tis­se­ment qui se­ra or­ga­ni­sée, à la fin du mois de no­vembre pro­chain.

Le se­cré­taire gé­né­ral du Conseil gé­né­ral des Banques et Ins­ti­tu­tions Fi­nan­cières Is­la­miques (CIBAFI), Ab­del-ilah Bel­maâ­tig, a in­di­qué que l’évo­lu­tion du nombre des ins­ti­tu­tions de fi­nance is­la­mique dans le monde (en­vi­ron 120 ins­ti­tu­tions) exige l’iden­ti­fi­ca­tion de nou­veaux mar­chés. D’après lui, la fi­nance is­la­mique fait face à deux dé­fis ma­jeurs: l’iden­ti­fi­ca­tion des lois de contrôle pour ai­der à dé­ve­lop­per le sec­teur et aus­si l’iden­ti­fi­ca­tion des res­sources pour gé­rer la li­qui­di­té d’une fa­çon re­nou­ve­lable.

Le nombre des ins­ti­tu­tions qui offrent des ser­vices de fi­nance is­la­mique a at­teint, en 2015, 1113 ins­ti­tu­tions im­plan­tées dans 75 pays, se­lon les don­nées de l’union des Banques Arabes.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.