Les sou­tiens at­ten­dus et in­at­ten­dus à Hilla­ry

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Il y a des sou­tiens at­ten­dus, et d’autres qui le sont beau­coup moins. Si le ré­cent ap­pel du pres­ti­gieux New York Times à vo­ter pour Hilla­ry Clin­ton n’est pas une sur­prise, les prises de po­si­tion d’autres jour­naux comme USA To­day ou des quo­ti­diens lo­caux plu­tôt conser­va­teurs ont de quoi éton­ner. A un peu plus d’un mois de l’élec­tion pré­si­den­tielle amé­ri­caine, la can­di­date dé­mo­crate en­grange les sou­tiens mé­dia­tiques au dé­tri­ment de son ri­val Do­nald Trump. Le «New York Times» reste fi­dèle à sa ligne pro-dé­mo­crate «Son en­ga­ge­ment de toute une vie pour ré­soudre les pro­blèmes du monde réel qua­li­fie Hilla­ry Clin­ton pour cette fonc­tion, et le pays doit la pla­cer aux com­mandes», écrit le grand quo­ti­dien new-yor­kais, qui a of­fi­cia­li­sé son sou­tien à la can­di­date dé­mo­crate le 24 sep­tembre. Et même si Do­nald Trump est qua­li­fié dans cet édi­to­rial de «pire can­di­dat pré­sen­té par un grand par­ti dans l’his­toire mo­derne des Etats-unis», cette prise de po­si­tion est tout sauf une sur­prise. L’édito du New York Times s’ins­crit dans une longue tra­di­tion de sou­tien au camp dé­mo­crate. Avant Hilla­ry Clin­ton, le quo­ti­dien avait ain­si sou­te­nu Ba­rack Oba­ma en 2012 et 2008, John Ker­ry en 2004, Al Gore en 2000, Bill Clin­ton en 1996 et 1992... Le der­nier can­di­dat ré­pu­bli­cain qu’il ait sou­te­nu fut le gé­né­ral Dwight Ei­sen­ho­wer en 1952 puis en 1956.

A l’autre bout du pays, en Ca­li­for­nie, le Los An­geles Times a éga­le­ment pris fait et cause pour Hilla­ry Clin­ton, l’ima­gi­nant en pré­si­dente «sobre, in­tel­li­gente et prag­ma­tique», tan­dis que Do­nald Trump se­rait «une ca­tas­trophe». Fon­dé en 1982, le quo­ti­dien po­pu­laire USA To­day n’avait, jus­qu’à pré­sent, ja­mais pris par­tie pour un can­di­dat à la pré­si­den­tielle. S’il se garde bien d’ap­pe­ler clai­re­ment à vo­ter pour Hilla­ry Clin­ton, le jour­nal a pu­blié un édi­to­rial cin­glant contre Do­nald Trump.

Dans cet ar­ticle, la ré­dac­tion ex­plique avoir fait ex­cep­tion­nel­le­ment une en­torse à son prin­cipe car «cette an­née, l’un des can­di­dats, le ré­pu­bli­cain Do­nald Trump, est, de l’avis una­nime de l’équipe édi­to­riale, inapte au poste de pré­sident». Con­si­dé­rant le can­di­dat ré­pu­bli­cain comme «dan­ge­reux», USA To­day conclut ain­si son édito : «Quoi que vous fas­siez, ré­sis­tez aux si­rènes d’un dan­ge­reux dé­ma­gogue. Quoi qu’il ar­rive, vo­tez. Mais pas pour Do­nald Trump.» La dé­fiance en­vers Do­nald Trump est telle que cer­tains jour­naux conser­va­teurs, qui sou­tiennent ha­bi­tuel­le­ment le clan ré­pu­bli­cain, se dé­tournent du mil­liar­daire. Mar­di, le quo­ti­dien Ari­zo­na Re­pu­blic a an­non­cé qu’il sou­te­nait la can­di­da­ture dé­mo­crate. Une pre­mière de­puis sa fon­da­tion en 1890.

Le co­mi­té édi­to­rial du jour­nal consi­dère que Do­nald Trump n’est pas qua­li­fié pour être pré­sident. Il juge que si Hilla­ry Clin­ton n’est pas sans dé­fauts, elle est de loin un «meilleur choix». Mais à peine cette dé­cla­ra­tion de sou­tien pu­bliée, des lec­teurs en co­lère ont inon­dé la ré­dac­tion d’e-mails fu­rieux et beau­coup ont même ré­si­lié leur abon­ne­ment. Le jour­nal a aus­si re­çu des me­naces par té­lé­phone, y com­pris une me­nace de mort. Comme le re­lève Rol­ling Stone (en an­glais), d’autres quo­ti­diens à ten­dance ré­pu­bli­caine ont éga­le­ment re­fu­sé d’ap­pe­ler à vo­ter Trump. C’est no­tam­ment le cas du Cin­cin­na­ti En­qui­rer, dans l’ohio, qui, après près d’un siècle de sou­tien aux ré­pu­bli­cains, a écrit la se­maine der­nière que «Trump est un dan­ger clair et pré­sent pour notre pays». Le Dal­las Mor­ning News a lui aus­si rom­pu avec une tra­di­tion vieille de 75 ans pour ap­pe­ler à vo­ter Clin­ton, la dé­cri­vant comme «la seule can­di­date sé­rieuse». Comme l’ari­zo­na Re­pu­blic, ces deux jour­naux ont éga­le­ment fait l’ob­jet d’an­nu­la­tions d’abon­ne­ment en sé­rie.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.