Ul­time étape d’une mis­sion his­to­rique

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Douze ans après son lan­ce­ment, la sonde Ro­set­ta s’est po­sée en dou­ceur hier à la sur­face de la co­mète 67P/tchou­riou­mov-gué­ras­si­men­ko, ul­time étape d’une mis­sion his­to­rique qui au­ra fait pro­gres­ser les connais­sances scien­ti­fiques sur la for­ma­tion des pla­nètes et cap­ti­vé une par­tie de l’opi­nion.

Le si­gnal confir­mant sa «col­li­sion pro­gram­mée» a été re­çu à 11h19 GMT au centre opé­ra­tion­nel de l’agence spa­tiale eu­ro­péenne (ESA) à Darm­stadt, en Al­le­magne. Ro­set­ta a ache­vé sa des­cente en chute libre sur la co­mète «Tchou­ri», re­joi­gnant le pe­tit at­ter­ris­seur Phi­lae qui y avait at­ter­ri en no­vembre 2014. Un ex­ploit de haute pré­ci­sion même si l’en­gin s’était re­trou­vé coin­cé dans une fis­sure plon­gée dans l’ombre, sans pou­voir être re­char­gé en éner­gie so­laire. «Mer­ci Ro­set­ta, bien joué», a écrit sur Twit­ter le di­rec­teur gé­né­ral de L’ESA, Jan Wör­ner, qui as­sis­tait à l’évé­ne­ment en com­pa­gnie de 300 per­sonnes dans une salle de confé­rence amé­na­gée à Gua­da­la­ja­ra, au Mexique, où se tient le Con­grès in­ter­na­tio­nal d’as­tro­no­mie. A Darm­stadt, la ré­cep­tion du si­gnal confir­mant l’at­ter­ris­sage de Ro­set­ta a été ac­cueillie par des ap­plau­dis­se­ments. Cette fin en dou­ceur cou­ronne une mis­sion qui a re­cueilli des don­nées per­met­tant à la com­mu­nau­té scien­ti­fique de mieux com­prendre comment se sont for­mées la Terre et les autres pla­nètes du sys­tème so­laire. De­puis son lan­ce­ment, en mars 2004, la sonde a par­cou­ru plus de six mil­liards de ki­lo­mètres dans l’es­pace et dé­pas­sé de loin les at­tentes des scien­ti­fiques. Mais après avoir pas­sé plus de deux an­nées dans la ban­lieue de la co­mète, sa dis­tance avec le So­leil avait at­teint un point où l’éner­gie so­laire de­ve­nait trop faible pour la re­char­ger et per­mettre la trans­mis­sion de ses don­nées. «Ce que nous vou­lons faire avec cette rock star qu’est Ro­set­ta, c’est de l’éteindre à son maxi­mum de ca­pa­ci­té. Ce se­ra le meilleur con­cert de tous les temps, le meilleur spec­tacle (..) Nous ne vou­lons pas d’une tour­née des adieux. Nous al­lons fi­nir de ma­nière très rock’n roll», sou­li­gnait hier ma­tin Matt Tay­lor, l’ex­cen­trique res­pon­sable scien­ti­fique de la mis­sion re­con­nais­sable à ses ta­touages et ses che­mises cha­mar­rées. Les don­nées re­cueillies par la mis­sion Ro­set­ta, no­tam­ment grâce au pe­tit at­ter­ris­seur Phi­lae qui s’est po­sé à la sur­face de cette co­mète, ont per­mis à la com­mu­nau­té scien­ti­fique de mieux com­prendre comment se sont for­mées la Terre et les autres pla­nètes du sys­tème so­laire. Ro­set­ta a dé­tec­té des com­po­sés or­ga­niques sur la co­mète, ren­for­çant l’idée que les co­mètes ont ré­pan­du les élé­ments chi­miques de base de la vie, il y a long­temps, sur Terre et dans le sys­tème so­laire. Dans les der­nières heures de sa des­cente contrô­lée vers la co­mète, Ro­set­ta a conti­nué son tra­vail, pre­nant des pho­tos haute dé­fi­ni­tion du corps cé­leste et re­cueillant des don­nées sur les gaz près de la sur­face qui pour­raient s’avé­rer cru­ciales pour la com­pré­hen­sion de la for­ma­tion des co­mètes.

«Nous n’avons fait qu’ef­fleu­rer la sur­face de la science. Cette mis­sion s’achève, mais la science va se pour­suivre de nom­breuses an­nées», a pour­sui­vi Matt Tay­lor. Pour Da­niel Brown, ex­pert en as­tro­no­mie à la Trent Uni­ver­si­ty de Not­tin­gham, les images en­voyées par la mis­sion Ro­set­ta au­ront été «aus­si puis­santes que les pre­miers pas de Neil Arm­strong sur la Lune».

«Ro­set­ta et Phi­lae se sont dé­sor­mais en­dor­mis à ja­mais, lais­sant au grand pu­blic ain­si qu’à la com­mu­nau­té spa­tiale in­ter­na­tio­nale, des sou­ve­nirs im­pé­ris­sables et un fan­tas­tique cor­pus de don­nées scien­ti­fiques», a com­men­té pour sa part le Centre na­tio­nal fran­çais d’études spa­tiales (CNES), as­so­cié au pro­jet.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.