Brit­ney Spears est bien dans sa peau

Le Temps (Tunisia) - - Magazine -

Après sa des­cente aux en­fers, Brit­ney Spears signe un re­tour fra­cas­sant. Un come-back qui rend la chan­teuse heu­reuse: elle est épa­nouie dans son tra­vail, dans sa fa­mille et même en amour. «Je pré­fère ma tren­taine à ma ving­taine. Ma ving­taine a été hor­rible», a ra­con­té Brit­ney Spears dans une in­ter­view ac­cor­dée au jour­nal bri­tan­nique «The Sun». En ef­fet, à 18 ans, elle est de­ve­nue une star avec son titre «Oops!… I did it again». Si elle est la chan­teuse qui a ven­du le plus d’al­bums dans les an­nées 2000, elle a vé­cu en­suite des an­nées sombres: di­vorce, drogue, perte de la garde de ses en­fants. Au­jourd’hui, Brit­ney fait un re­tour fra­cas­sant et la star de 34 ans est épa­nouie. «J’aime avoir trente ans - ma tren­taine est gé­niale. Je sais qui je suis vrai­ment.» «Je suis bien dans ma peau en ce mo­ment», a conti­nué Brit­ney Spears. La chan­teuse s’as­sume : «J’ap­prends à m’ai­mer chaque jour, j’ap­prends à me connaitre, à dé­cou­vrir qui je suis.» Et s’il ne manque qu’un homme dans sa vie, elle n’en veut plus: «C’est plu­tôt bien d’être cé­li­ba­taire.» Avec son nou­vel al­bum «Glo­ry» sor­ti en août, Brit­ney signe un come-back réus­si, pour­tant, la chan­teuse était stres­sée: «J’étais très ner­veuse, parce que j’ai vrai­ment pris mon temps pour ce nou­vel al­bum. J’ai mis deux ans et de­mi à le réa­li­ser, j’ai tra­vaillé avec des gens gé­niaux (…) Je me de­man­dais: "Oh mon Dieu, est-ce que les gens vont ai­mer ?" Mais ça a mar­ché.» Brit­ney Spears est épa­nouie dans sa fa­mille: avec ses deux gar­çons, Jay­den (10 ans) et Sean (11 ans). Même si elle re­doute l’ado­les­cence… a-t-elle confié.

Veste en cuir sur les épaules, mine ren­fro­gnée, ta­ci­turne... Pas de doutes, nous sommes bien en pré­sence de Jack Rea­cher, le jus­ti­cier qui bas­tonne plus vite que son ombre né sous la plume du ro­man­cier bri­tan­nique Lee Child ! Il est de re­tour dans Jack Rea­cher: Ne­ver Go Back, tou­jours dans la peau de Tom Cruise, après un pre­mier opus sor­ti en 2012. Après Ch­ris­to­pher Mc­quar­rie, c'est au tour d'ed­ward Zwick de mettre en scène ce se­cond vo­let des aven­tures de Rea­cher, re­nouant avec Cruise après l'avoir di­ri­gé dans Le Der­nier Sa­mou­raï en 2003. On re­trouve dans ce nou­vel épi­sode un Jack Rea­cher re­ve­nant dans sa base mi­li­taire de Vir­gi­nie pour dî­ner avec une col­lègue, Su­san Tur­ner. Il ap­prend ra­pi­de­ment que cette der­nière a été ac­cu­sée de meurtre et ar­rê­tée. Sen­tant poindre l'odeur du com­plot et de la ma­chi­na­tion, notre hé­ros avide de jus­tice va dé­ci­der de por­ter se­cours à son amie. Pour la­ver son hon­neur et ré­ta­blir la jus­tice, le ba­dass Jack Rea­cher de­vra dé­jouer une conspi­ra­tion dont il va peu à peu me­su­rer l’am­pleur. Su­san Tur­ner est in­car­née par Co­bie Smul­ders, connue no­tam­ment pour son rôle de l'agent Ma­ria Hill dans les films de su­per-hé­ros es­tam­pillés Mar­vel (Aven­gers, Cap­tain Ame­ri­ca, le sol­dat de l'hi­ver). Le grand mé­chant, l'ex­pé­ri­men­té et au­to­ri­taire gé­né­ral Hark­ness, est quant à lui cam­pé par Ro­bert Knep­per, an­cien­ne­ment T-bag dans Pri­son Break. On fe­ra éga­le­ment connais­sance avec la fille du jus­ti­cier éner­vé en la per­sonne de Da­ni­ka Ya­rosh, jeune co­mé­dienne de 17 ans vue dans 30 Rock et Sha­me­less. Gun­fights, com­bats à mains nues, cas­cades en tout genre ponc­tuées de pun­chlines acé­rées chères à l'in­oxy­dable Tom Cruise... Ren­dez-vous le 19 oc­tobre dans les salles pour re­trou­ver tout ce­la !

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.