Un jeune homme qui s’est échap­pé de l’hô­pi­tal re­trou­vé mort dans une fo­rêt

Le Temps (Tunisia) - - Faits De Societé -

Un jeune homme, ori­gi­naire de la ville de Douz, a été re­trou­vé mort, par les forces sé­cu­ri­taires de Ké­bi­li dans une fo­rêt au sud de la route- cein­ture de la ville. Un avis de re­cherche a été lan­cé à l’en­contre de ce pa­tient qui avait pris la fuite de l’hô­pi­tal ré­gio­nal de Ké­bi­li, mer­cre­di der­nier, a in­di­qué le di­rec­teur de l’hô­pi­tal Ab­del­ka­der Boual­lègue. Des membres de la fa­mille du dé­funt, qui se­lon eux s’est sui­ci­dé, ont ex­pri­mé leur co­lère face au com­por­te­ment de la di­rec­tion et du per­son­nel de l’hô­pi­tal de Ké­bi­li les ac­cu­sant de manque d’as­sis­tance au ma­lade. «Il a réus­si à s’éva­der de l’éta­blis­se­ment hos­pi­ta­lier», a dé­cla­ré l’oncle du dé­funt.

«Il a ten­té de mettre fin à sa vie en pre­mier lieu mar­di der­nier et a été trans­por­té à l’hô­pi­tal lo­cal de Douz et par la suite ad­mis à l’hô­pi­tal ré­gio­nal de Ké­bi­li», a-t-il en­core dit. Le di­rec­teur de l’hô­pi­tal ré­gio­nal de Ké­bi­li Ab­del­ka­der Boual­lègue a pré­ci­sé dans une dé­cla­ra­tion au cor­res­pon­dant de la TAP que le ma­lade ad­mis n’était pas un pri­son­nier et a le droit de cir­cu­ler li­bre­ment et ac­cé­der à l’es­pace vert de l’hô­pi­tal no­tam­ment avec l’amé­lio­ra­tion de son état de san­té. Ce jeune homme ma­lade a été ad­mis mar­di pour in­toxi­ca­tion après avoir consom­mé, par in­ad­ver­tance, un li­quide toxique, se­lon la fiche d’ad­mis­sion et non pour une tentative de sui­cide, a ex­pli­qué la même source.

Les uni­tés sé­cu­ri­taires ont été aler­tées juste après la consta­ta­tion que ce pa­tient avait quit­té l’éta­blis­se­ment hos­pi­ta­lier, a en­core dit le di­rec­teur de l’hô­pi­tal.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.