Bruits et chu­cho­te­ments

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture -

L'an­cien di­plo­mate Sla­hed­dine Jam­me­li fait don de sa bi­blio­thèque per­son­nelle à la BNT

L'an­cien di­plo­mate Sla­hed­dine Jam­me­li a fait don de sa bi­blio­thèque per­son­nelle, à la Bi­blio­thèque Na­tio­nale de Tu­ni­sie (BNT), avec une liste im­por­tante de livres et pé­rio­diques en arabe, fran­çais et es­pa­gnol. Un hom­mage a été ren­du à l'an­cien di­plo­mate tu­ni­sien au cours d'une cé­ré­mo­nie officielle or­ga­ni­sée mer­cre­di, au siège de la BNT, à la­quelle ont été conviées des per­son­na­li­tés du sec­teur cultu­rel et d'an­ciens mi­nistres. La di­rec­trice de la BNT, Ra­ja Ben Sla­ma a an­non­cé que cette liste com­porte 2170 titres et 65 pé­rio­diques ré­par­tis entre 1772 titres en arabe, 398 en fran­çais et en Es­pa­gnol en plus de 61 pé­rio­diques en arabe et 4 autres en fran­çais.

Se­lon elle, "1152 titres de livres et pé­rio­diques of­ferts n'étaient pas dis­po­nibles à la BNT", met­tant l'ac­cent sur l'im­por­tance de ce don "ra­ris­sime" qui de­vrait contri­buer à en­ri­chir les archives de la BNT" a-t-elle men­tion­né.

De son cô­té, Sla­hed­dine Jem­ma­li a pré­ci­sé que l'idée de faire don de sa bi­blio­thèque qu'il a en­ri­chie de livres de Tu­ni­sie et de l'étran­ger pro­cède de sa convic­tion du rôle de cette institution pres­ti­gieuse à ai­der les cher­cheurs dans leurs mul­tiples pro­jets d'études et de re­cherches.

Cette institution, a-t-il re­le­vé, consti­tue le lieu le plus ap­pro­prié pour pré­ser­ver cette mé­moire "qui fait par­tie de moi et de mon uni­vers au­quel je suis at­ta­ché et avec le­quel j'ai en­tre­te­nu une re­la­tion as­sez par­ti­cu­lière".

Ayant fait ses études su­pé­rieures en géo­gra­phie, Sla­hed­dine Jem­ma­li est ti­tu­laire d'un doc­to­rat de géo­gra­phie de l'uni­ver­si­té de Pa­ris. Il a, à son ac­tif, plu­sieurs ou­vrages liés à la thé­ma­tique de la géo­gra­phie et des sciences hu­maines. Ayant fait une car­rière de di­plo­mate, il a oc­cu­pé les postes d'am­bas­sa­deur de Tu­ni­sie à Pa­ris, en Egypte, en Ara­bie Saou­dite et en Jordanie. Il a été nom­mé entre autres se­cré­taire ad­joint de la Tu­ni­sie au­près de l'or­ga­ni­sa­tion de la confé­rence is­la­mique (OCI) et se­cré­taire d'etat aux af­faires magh­ré­bines, arabes et afri­caines au mi­nis­tère tu­ni­sien des af­faires étran­gères. "La li­ber­té d'ex­pres­sion à grands traits", au Pa­lais Khei­red­dine

Une ex­po­si­tion de ca­ri­ca­tures in­ti­tu­lée "La li­ber­té d'ex­pres­sion à grands traits" est or­ga­ni­sée du 30 sep­tembre au 15 oc­tobre 2016, au Pa­lais Khei­red­dine à la Mé­di­na de Tu­nis.

L’am­bas­sade du Ca­na­da à Tu­nis et Re­por­ters sans fron­tières an­noncent que ces ca­ri­ca­tures ras­sem­blées par L’UNES­CO et le Co­mi­té ca­na­dien pour la li­ber­té de la presse mon­diale, sont le ré­sul­tat d’un concours in­ter­na­tio­nal or­ga­ni­sé de­puis 2001.

Dé­bar­quant à Tu­nis après avoir fait le tour du monde, l'ex­po­si­tion re­groupe des oeuvres en pro­ve­nance des quatre coins du monde comme l'an­go­la, l'uru­guay, l'iraq, la Chine, la Ser­bie et les Etats-unis d'amérique. Elle pré­sente des des­sins de ma­nière ori­gi­nale, sous forme de ban­nières et de to­tems, qui offrent un re­gard tran­chant sur l’ac­tua­li­té de ces der­nières an­nées. De­puis 2001, la Com­mis­sion ca­na­dienne pour L’UNES­CO et le Co­mi­té ca­na­dien pour la li­ber­té de la presse mon­diale (CCLPM) or­ga­nisent chaque an­née un concours in­ter­na­tio­nal de des­sins édi­to­riaux vi­sant à pro­mou­voir la li­ber­té d’ex­pres­sion et la li­ber­té de la presse. Plus de 700 des­sins sont re­çus chaque an­née de par­tout à tra­vers le monde. L’ex­po­si­tion "La li­ber­té d’ex­pres­sion à grands traits" pré­sente une sé­lec­tion de des­sins par­mi les meilleurs re­çus de­puis le dé­but de la com­pé­ti­tion. "48 Hour Film Pro­ject Tu­nis" 2016

Les frères Akram et Ay­men Mon­cer, or­ga­ni­sa­teurs de la ver­sion tu­ni­sienne du "48 Hour Film Pro­ject", ont dé­voi­lé, mer­cre­di, au siège de l'ins­ti­tut Fran­çais de Tu­ni­sie (IFT), les condi­tions de la com­pé­ti­tion, le ju­ry et le pro­gramme des pro­jec­tions de ce fes­ti­val lan­cé en Tu­ni­sie en 2014.

Jus­qu'à mer­cre­di, les or­ga­ni­sa­teurs font état de 75 par­ti­ci­pants, en at­ten­dant la fer­me­ture des can­di­da­tures ce ven­dre­di, 30 sep­tembre date du lan­ce­ment des tra­vaux de la troi­sième édi­tion qui se pour­sui­vra jus­qu'au 08 oc­tobre.

Comme un peu par­tout dans le monde où se tient le fes­ti­val, les par­ti­ci­pants ont été in­vi­tés à écrire, tour­ner et mon­ter un film en seule­ment 48 heures pour une course contre le temps qui s’est dé­rou­lée les 30 sep­tembre, le 1er et le 2 oc­tobre. Les films sé­lec­tion­nés se­ront pro­je­tés les 5, 6 et 7 oc­tobre et la liste des meilleurs pro­jets se­ra an­non­cée à la cé­ré­mo­nie de clô­ture pré­vue le 08 oc­tobre. La jour­née du 06 oc­tobre se­ra consa­crée à un mee­ting face to face, à l'au­di­to­rium de L'IFT, au cours du­quel se­ront confiés les films aux membres du ju­ry.

Entre écri­ture du scé­na­rio, ré­pé­ti­tions, créa­tion de cos­tumes, tour­nage, mon­tage, son et mu­sique, cal­culs et sor­tie sur sup­ports, les par­ti­ci­pants au­ront uni­que­ment 48 heures pour la réa­li­sa­tion de leurs pro­jets dont l'ob­jet, les per­son­nages et la ligne de dia­logue sont an­non­cés par l'équipe du fes­ti­val alors que le genre du film est choi­si après ti­rage au sort.

Les par­ti­ci­pants se­ront ap­pe­lés à réa­li­ser leurs pro­jets sui­vant deux groupes re­grou­pant trente genres de films dont le pre­mier concerne entre autres les films d'ac­tion, de ré­cit, d'hu­mour noir, muets, d'hor­reur et, de Science fic­tion alors que le se­cond groupe est no­tam­ment com­po­sé de films d'aven­ture, d'ani­ma­tion, de fa­mille, de pote, d'arts mar­tiaux, d'his­toire et de voyage. Un ju­ry com­po­sé des Tu­ni­siens Mou­nir Baa­ziz, Mou­rad Ben Cheikh (réa­li­sa­teurs) et Za­hi­ra Ben Am­mar (ac­trice) sé­lec­tion­ne­ra les meilleures oeuvres se­lon les cri­tères du mé­rite ar­tis­tique (his­toire, créa­ti­vi­té, ori­gi­na­li­té, etc.), le mé­rite tech­nique et le res­pect des con­traintes. Les concur­rents de­vront res­pec­ter le rè­gle­ment de la com­pé­ti­tion qui s'ou­vri­ra ce ven­dre­di à 19 heures et le dead­line fixé qui pren­dra fin di­manche 2 oc­tobre.

Les pro­jec­tions se­ront ré­par­ties entre trois salles de cinéma à la Ca­pi­tale à sa­voir la mai­son de la culture Ibn Ra­chiq (5 et 6 oc­tobre), cinéma Amil­car à El Ma­nar (5, 6 et 7 oc­tobre) et ci­né MAD'ART à Car­thage (7 oc­tobre). Les ga­gnants se­ront ré­com­pen­sés par une liste de qua­torze prix en l'oc­cur­rence les prix du meilleur film, du pu­blic, du meilleur ac­teur, meilleure ac­trice, meilleure réa­li­sa­tion, meilleur scé­na­rio, meilleure image, meilleur mon­tage, meilleure mu­sique, meilleur son, meilleure uti­li­sa­tion du per­son­nage im­po­sé, meilleur uti­li­sa­tion de l'ac­ces­soire im­po­sé, meilleure uti­li­sa­tion de la ligne de dia­logue im­po­sée et du deuxième meilleure film.

Les or­ga­ni­sa­teurs ont re­gret­té le manque de fi­nan­ce­ment de la part du mi­nis­tère des Af­faires Cultu­relles et du Centre Na­tio­nal du cinéma et de l'image (CNCI) pré­si­dé par Fa­thi Khar­rat qui semble "igno­rer la de­mande de sub­ven­tion pré­sen­tée lors de l'ac­tuelle et pré­cé­dente édi­tions" se­lon les pro­pos d'akram Mon­cer, co­or­di­na­teur du HFP Tu­nis, qui a bé­né­fi­cié du sou­tien lo­gis­tique de Art­works pro­duc­tions et l'ins­ti­tut Fran­çais de Tu­ni­sie (IFT)

Les dix meilleurs films de l'an­née des dif­fé­rents coins du monde se­ront sé­lec­tion­nés pour une pro­jec­tion spé­ciale au fes­ti­val de Cannes 2017 dans le cadre du Short Film Cor­ner. Il s'agit d'une pro­cé­dure an­nuelle qui concerne les meilleurs films de cha­cun des pays par­ti­ci­pants. Les films lau­réats in­ter­na­tio­naux du "Best Film of HFP" sont dif­fu­sés à la com­pé­ti­tion in­ter­na­tio­nale du fes­ti­val Fil­ma­pa­loo­za aux Etats-unis d'amé­riques (USA).

48 HFP est une ma­ni­fes­ta­tion ini­tiée aux Etats-unis en 2001 qui s'est trans­for­mée en un grand ras­sem­ble­ment an­nuel ac­cueillant près de 60 mille ci­néastes is­sus de 150 pays.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.