Des cen­taines de mi­grants en per­di­tion

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Des cen­taines de mi­grants, en­tas­sés à bord de plu­sieurs em­bar­ca­tions de for­tunes, étaient dans la ma­ti­née d’hier en per­di­tion au large de la Li­bye, a rap­por­té un pho­to­graphe de l’agence France-presse (AFP) pré­sent à bord de l’as­tral, un voi­lier af­fré­té par l’or­ga­ni­sa­tion non gou­ver­ne­men­tale es­pa­gnole Proac­ti­va Open Arms.

« Il y a des gens qui sautent à la mer. Des gens risquent de mou­rir », a ex­pli­qué le jour­na­liste, pré­ci­sant que l’as­tral était en fin de ma­ti­née le seul na­vire de se­cours en vue. Plu­sieurs em­bar­ca­tions étaient, se­lon lui, en dif­fi­cul­té, dont un ba­teau de pêche avec peut-être un millier de per­sonnes à bord, ré­par­ties sur trois étages entre les ponts et la soute. Des mi­grants at­ten­dant d’être se­cou­rus en mer Mé­di­ter­ra­née, au large de la côte li­byenne

Les garde-côtes ita­liens, qui co­or­donnent les opé­ra­tions de

sau­ve­tage dans la zone, ont confir­mé que plu­sieurs ten­ta­tives de se­cours étaient en cours, dans ce sec­teur et dans d’autres, sans don­ner da­van­tage de pré­ci­sions. Se­lon L’AFP, un avion mi­li­taire es­pa­gnol a éga­le­ment lar­gué des ra­deaux de sur­vie. Sur Twit­ter, L’ONG Proac­ti­va Open Arms, fon­dée par des se­cou­ristes ca­ta­lans, a pré­ci­sé qu’il y avait beau­coup de femmes et d’en­fants à bord des em­bar­ca­tions. Comme plu­sieurs autres na­vires de se­cours pri­vés, trop pe­tits pour ré­cu­pé­rer des mi­grants à leur bord, l’as­tral pa­trouille dans les eaux in­ter­na­tio­nales au large de la Li­bye pour re­pé­rer et sur­tout sé­cu­ri­ser les em­bar­ca­tions. Ses membres dis­tri­buent des gi­lets de sau­ve­tage, re­pèrent les ur­gences mé­di­cales et tentent de main­te­nir le calme, avant de par­ti­ci­per au trans­fert des mi­grants vers les plus gros ba­teaux de se­cours. Lun­di, plus de 6 000 per­sonnes ont dé­jà été se­cou­rues au large de la Li­bye. De nom­breux na­vires fai­saient route hier vers des ports de Si­cile et du sud de l’ita­lie pour dé­bar­quer femmes, hommes et en­fants. « La si­tua­tion est dra­ma­tique au large des côtes li­byennes », a pré­ve­nu, lun­di soir, So­phie Beau, une res­pon­sable de Sos-mé­di­ter­ra­née, dont le na­vire, Aqua­rius, a se­cou­ru 720 per­sonnes lun­di.« Que se pas­se­ra-t-il de­main si au­tant de ba­teaux se re­trouvent en dé­tresse face aux côtes li­byennes ? Il est urgent de mettre en place un dis­po­si­tif de sau­ve­tage à la me­sure des be­soins ac­tuels », a-t-elle ajou­té.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.