Valls veut construire 33 nou­velles pri­sons

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Ma­nuel Valls a an­non­cé hier un ob­jec­tif de construc­tion de 33 nou­veaux éta­blis­se­ments pé­ni­ten­tiaires, soit 16.000 cel­lules sup­plé­men­taires, pour re­mé­dier à la sur­po­pu­la­tion car­cé­rale en France. Les au­to­ri­sa­tions d’en­ga­ge­ment pré­vues dans le pro­jet de loi de fi­nances pour 2017 per­met­tront de lan­cer neuf chan­tiers de mai­sons d’ar­rêt (3.900 cel­lules) et 28 quar­tiers de pré­pa­ra­tion à la sor­tie (2.400 cel­lules), a pré­ci­sé dans un com­mu­ni­qué le mi­nistre de la Jus­tice, Jeanjacques Ur­voas. Une qua­ran­taine de pré­fets concer­nés vont de­voir iden­ti­fier, d’ici le 16 dé­cembre, les zones dis­po­nibles pour ac­cueillir les mai­sons d’ar­rêt. Puis Jean-jacques Ur­voas ren­dra pu­blic ses ar­bi­trages dé­fi­ni­tifs dé­but jan­vier 2017, dit le mi­nis­tère.

«Il faut bâ­tir 33 nou­veaux éta­blis­se­ments pé­ni­ten­tiaires : 32 mai­sons d’ar­rêt et un centre de dé­ten­tion. Bâ­tir éga­le­ment 28 quar­tiers de pré­pa­ra­tion à la sor­tie, ré­ha­bi­li­ter 12 sites pé­ni­ten­tiaires et en construire 16 autres», a dé­cla­ré le Pre­mier mi­nistre lors d’un dé­pla­ce­ment à Agen (Lot-et-ga­ronne), se­lon le dis­cours four­ni par ses ser­vices. La France dis­pose ac­tuel­le­ment de 187 éta­blis­se­ments pé­ni­ten­tiaires. La sur­po­pu­la­tion, fré­quem­ment épin­glée par les ins­ti­tu­tions eu­ro­péennes, y est un mal ré­cur­rent. Au 1er sep­tembre 2016, la den­si­té car­cé­rale était de 116%, avec 68.253 dé­te­nus pour 58.587 «places opé­ra­tion­nelles», se­lon les chiffres de l’ad­mi­nis­tra­tion pé­ni­ten­tiaire. A cette date, 1.439 ma­te­las étaient ins­tal­lés au sol dans les cel­lules. Le chef du gou­ver­ne­ment et le mi­nistre de la Jus­tice ont ren­con­tré jeu­di les élèves de l’ecole na­tio­nale de l’ad­mi­nis­tra­tion pé­ni­ten­tiaire (Enap) d’agen, fu­turs sur­veillants de pri­sons. «La si­tua­tion est dra­ma­tique, no­tam­ment dans les mai­sons d’ar­rêt où le taux de sur­po­pu­la­tion at­teint 140%», a re­con­nu de­vant eux Ma­nuel Valls. «Trop d’éta­blis­se­ments vé­tustes, trop de cel­lules par­ta­gées, voire sur­par­ta­gées, trop de proxi­mi­té, trop de ma­te­las au sol dans nos mai­sons d’ar­rêt. Cet en­vi­ron­ne­ment n’est pas digne de la France. Par ailleurs, il rend votre tra­vail en­core plus com­plexe.» L’ad­mi­nis­tra­tion pé­ni­ten­tiaire a une nou­velle fois été rap­pe­lée à l’ordre hier par la jus­tice pour l’état de ses pri­sons. Le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif de Me­lun (Seine-et-marne) lui a or­don­né de prendre des me­sures pour mettre un terme à la pro­li­fé­ra­tion d’ani­maux nui­sibles à Fresnes (Valde-marne), une si­tua­tion qui «af­fecte la dignité des dé­te­nus.»

Cette ju­ri­dic­tion avait été sai­sie par la sec­tion fran­çaise de l’ob­ser­va­toire in­ter­na­tio­nal des pri­sons (OIP), qui dé­non­çait la ca­rence des au­to­ri­tés face à la pré­sence de rats, puces, pu­naises ou en­core ca­fards dans l’éta­blis­se­ment. La ques­tion de l’en­cel­lu­le­ment, dont la loi pré­voit de­puis 1875 qu’il doit être in­di­vi­duel, un ob­jec­tif ja­mais at­teint et re­por­té au moins jus­qu’à 2020, touche aus­si à la sé­cu­ri­té. «Le pro­sé­ly­tisme pros­père dans des condi­tions de sur­po­pu­la­tion car­cé­rale tant en rai­son de la pro­mis­cui­té que de la déses­pé­rance de cer­tains dé­te­nus», avait sou­li­gné fin sep­tembre le mi­nistre de la Jus­tice.

En­vi­ron 1.400 dé­te­nus sont ra­di­ca­li­sés en France, aux­quels s’ajoutent 340 per­sonnes in­car­cé­rées pour des faits en lien avec le ter­ro­risme. Le pro­jet de loi de fi­nances pour 2017 pré­voit 1,158 mil­liard d’eu­ros d’au­to­ri­sa­tions d’en­ga­ge­ments pour la construc­tion de nou­velles places de pri­sons. Les pre­miers pro­jets lan­cés grâce à ces au­to­ri­sa­tions se­ront réa­li­sés à Nîmes ou Alès, Stras­bourg, Tou­louse-mu­ret (site pé­ni­ten­tiaire exis­tant), Nice, Avi­gnon ou Car­pen­tras, et Nantes ou Saint-na­zaire ain­si qu’en Seine-saint-de­nis, dans le Valde-marne et le Val-d’oise, se­lon le mi­nis­tère de la Jus­tice. Son pro­jet de bud­get est de 6,892 mil­liards d’eu­ros pour 2017, contre 6,3 en 2016, soit une aug­men­ta­tion de 9% par rap­port à 2016 si l’on y in­clut les cré­dits al­loués à la lutte contre le ter­ro­risme.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.